Grèce: Policiers et employés d'un chantier naval s'affrontent

Reuters

— 

Des affrontements ont éclaté ce jeudi entre la police grecque et des employés d'un chantier naval qui ont occupé le complexe du ministère de la Défense en demandant à toucher leur salaire.

Quelque 250 employés de Hellenic Skaramangas (HSY) ont forcé l'entrée du ministère en affirmant ne pas avoir été payés depuis six mois parce que le gouvernement n'aurait pas versé l'argent qu'il doit au propriétaire du chantiel naval, Abou Dhabi Mar.

Le chef d'état-major de l'armée, le général Mihail Kostarakos, est sorti au devant des manifestants pour les calmer mais il a été accueilli par des huées. La télévision a ensuite diffusé des images de policiers anti-émeute encerclant les protestataires et les frappant à coup de matraques. L'un d'eux avait le visage en sang.

Les manifestations se sont multipliées ces derniers jours en Grèce après les nouvelles mesures d'austérité annoncées par le gouvernement pour satisfaire les demandes de ses créanciers internationaux.