L'UE condamne le tir de mortier syrien en Turquie

Reuters

— 

La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, a condamné ce jeudi le tir de mortier syrien qui a coûté la vie à cinq civils en Turquie la veille, appelant les deux pays à la retenue.

«Je condamne fermement les bombardements menés hier par les forces de sécurité syriennes sur une ville de la frontière turque», décrit-t-elle dans un communiqué. «J'exhore une fois encore les autorités syriennes à cesser immédiatement la violence et à respecter entièrement l'intégrité territoriale et la souveraineté de tous les pays voisins».

«J'appelle à la retenue de toutes les parties et je continuerai à suivre la situation d'extrêmement près», ajoute Catherine Ashton. L'armée turque a continué à bombarder jeudi le poste-frontière proche de la ville de Tel Abyad, en territoire syrien.