La Syrie doit reconnaître une erreur de tir en Turquie, estime la Russie

Reuters

— 

Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, a invité ce jeudi les autorités syriennes à reconnaître publiquement le caractère accidentel du tir de mortier qui a coûté la vie à cinq civils, la veille en Turquie, rapporte l'agence de presse RIA Novosti.

«Par l'intermédiaire de notre ambassadeur en Syrie, nous avons parlé aux autorités syriennes qui nous ont assuré (...) que ce qui s'est produit à la frontière avec la Turquie était un tragique accident et que cela ne se reproduirait pas», a-t-il déclaré lors d'une visite à Islamabad.

«Nous pensons qu'il est fondamentalement important que Damas le fasse savoir officiellement», a ajouté le ministre, qui a par ailleurs lancé un appel à la retenue. L'armée turque a continué à bombarder jeudi le poste-frontière proche de la ville de Tel Abyad, en territoire syrien, au lendemain de ce tir.