La Turquie riposte à des attaques

— 

Panique après un tir de mortier d'origine syrienne à Akçabale, en Turquie.
Panique après un tir de mortier d'origine syrienne à Akçabale, en Turquie. — ANADOLU AGENCY / REUTERS

L'armée turque a bombardé mercredi des cibles en Syrie en réponse au tir de mortier d'origine syrienne qui a coûté la vie à cinq civils turcs à Akçakale, une localité du sud-est de la Turquie, ont annoncé les services du Premier ministre, Tayyip Erdogan. « Nos forces armées (...) ont répondu immédiatement à cette abominable attaque conformément à nos règles d'engagement. Des cibles ont été visées par des tirs d'artillerie contre des sites en Syrie identifiés à l'aide de radars », pouvait-on lire dans leur communiqué. « La Turquie ne laissera pas sans réponse de telles provocations du régime syrien contre notre sécurité nationale », ont-ils ajouté.
Un peu plus tôt dans la journée, au moins 48 personnes ont été tuées, en majorité des militaires, et une centaine d'autres blessées dans un triple attentat à la voiture piégée à Alep, où se trouverait actuellement Bachar al-Assad.