Koweït: Le gouvernement demande la dissolution du Parlement

Avec Reuters

— 

Le gouvernement koweïtien a demandé à l'émir, le cheikh Sabah al Ahmad al Sabah, d'envisager la dissolution du Parlement, rapporte ce mercredi l'agence officielle Kuna.

Une telle mesure ouvrirait la voie à des élections législatives et mettrait fin à l'impasse politique dans laquelle est plongé l'émirat depuis des mois. La Cour constitutionnelle a invalidé en juin les élections législatives de février, remportées par l'opposition emmenée par les islamistes, et rétabli l'assemblée dissoute en décembre 2011.

Le Parlement n'a pu se réunir depuis cette date en raison du boycott de certains élus. Le budget n'a pu être voté et un plan de développement économique sur quatre ans de 30 milliards de dinars (83 milliards d'euros) est pour l'instant gelé. La semaine dernière, la Cour constitutionnelle koweïtienne a rejeté l'appel du gouvernement concernant un projet de redécoupage électoral qui a donné lieu à des manifestations.