Ukraine: Kiev dément un retour de Ioulia Timochenko en prison

Avec Reuters

— 

Ioulia Timochenko a annoncé lundi que les autorités ukrainiennes préparaient son retour en prison après quasiment cinq mois d'hospitalisation pour des douleurs au dos.

L'administration pénitentiaire a démenti les propos de l'ancien Premier ministre, condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir. «L'administration pénitentiaire m'a remis un document m'informant que (mon) traitement allait être arrêté et que je quitterais l'hôpital, ce qui représente un nouvel acte de vengeance», déclare Ioulia Timochenko dans un communiqué diffusé par son parti, Batkivchtchina (Mère patrie).

L'administration pénitentiaire a démenti l'existence d'un tel document. Elle a annoncé la semaine dernière qu'elle allait demander aux médecins de l'opposante leur avis sur une éventuelle poursuite des soins. Ioulia Timochenko doit encore être jugée dans une autre affaire pour des soupçons d'évasion fiscale et de détournement de fonds. Ce procès a été ajourné dans l'attente de sa guérison. Elle qualifie les procédures judiciaires à son encontre d'acharnement politique de la part du président Viktor Ianoukovitch, alors que des élections législatives sont prévues le 28 octobre en Ukraine. L'Union européenne dénonce aussi le sort réservé à l'opposante.