Serbie: Vers une annulation de la Gay Pride pour raisons de sécurité

Avec Reuters

— 

Les autorités serbes envisagent d'interdire la «Gay Pride» et tous les rassemblements publics prévus à Belgrade ce week-end, par peur de voir se reproduire les violentes scènes de 2010, lorsque des ultranationalistes avaient tenté de perturber la manifestation.

Le Premier ministre socialiste Ivica Dacic, qui détient également le portefeuille de l'Intérieur, a déclaré ce lundi que le défilé prévu samedi pour promouvoir les droits des homosexuels dans la société orthodoxe serbe, constituait un important risque pour la sécurité. «Jusqu'à présent nous n'avons reçu que des évaluations partielles des risques de sécurité et nous pourrions être amenés à interdire la parade si elle se révèle trop risquée», a-t-il déclaré à des journalistes.

Les autorités serbes avaient déjà proscrit l'an dernier au dernier moment la Gay Pride de Belgrade pour des raisons de sécurité. En 2010, des dizaines de personnes avaient été blessées lors de violents affrontements entre la police et des ultranationalistes hostiles à l'événement. Ces derniers ont annoncé vouloir organiser samedi une contre-manifestation en parallèle de la Gay Pride. Ils ont également menacé de perturber l'exposition de l'artiste suédoise Elisabeth Ohlson Wallin, qui ridiculise selon eux Jésus Christ en le montrant habillé en femme et portant des talons hauts. Goran Miletic, militant des droits de l'homme et l'un des organisateurs de la Gay Pride, a déclaré qu'une interdiction de la manifestation serait une défaite face à l'intolérance. «Il y a des menaces de violence et la police doit répondre à cela», a-t-il déclaré.