Un accident dans une usine nippone met en péril la production mondiale de couches

CATASTROPHE D'autant que la demande mondiale augmente...

M.P.

— 

L'usine de Nippon Shokubai, à Himeji, dans l'ouest du Japon.
L'usine de Nippon Shokubai, à Himeji, dans l'ouest du Japon. — AFP

Péril sur les couches? Une explosion dans une importante usine de polymères au Japon fait craindre une pénurie mondiale de couches, selon le quotidien nippon Sankei Shimbum. Un réservoir d’acide acrylique, élément à partir duquel sont fabriqués les polymères, a en effet explosé samedi dans une usine de Himeji, dans l’ouest du pays, tuant un pompier et en blessant 35 autres.

20% de la production mondiale

Or, cette usine produit 320.000 tonnes de polymères, matériaux de base des couches, par an. Et l’entreprise Nippon Shokubai représente 20% de la production mondiale dans les polymères hyper absorbants, rapporte le quotidien nippon.

D’autant plus que, révèle le journal, l’entreprise allait augmenter sa production pour faire face à la hausse de la demande, notamment du marché chinois. Et, relèvent Les Echos, les autres grands groupes chimistes de la planète sont déjà au maximum de leur capacité.