Inde: Au moins 33 morts et plus d'un million de déplacés après des inondations

Avec Reuters

— 

Inondations et glissements de terrain ont fait au moins 33 morts et plus d'un million de déplacés en une semaine dans le nord-est de l'Inde, ont annoncé ce lundi les autorités.

Dans l'Etat du Sikkim, 21 personnes sont mortes et huit sont portées disparues. En Assam, qui se remet à peine des inondations mortelles de juillet, huit personnes ont été tuées et 20 sont portées disparues, indique la police. Les inondations ont entraîné le déplacement de près d'un millions de personnes dans ce seul Etat. De nombreux réfugiés ont trouvé un abri dans des camps ou le long des routes, précise un responsable de l'autorité de gestion des catastrophes dans l'Assam.

Dans l'Etat d'Arunachal Pradesh, quatre personnes ont été ensevelies par des coulées de boue, indique la police. Les équipes de sauvetage s'organisent pour évacuer les personnes en danger par hélicoptère ou en canot dans des zones d'altitude plus élevée. Une centaine d'abris ont été ouverts pour loger les déplacés. En juillet, 110 personnes avaient été tuées et plus de 400.000 étaient restées dans abri en Assam. Trois parcs nationaux de l'Assam ont été inondés, dont celui de Kaziranga, importante réserve de rhinocéros unicornes.