Foxconn ferme une usine en Chine après une émeute parmi les ouvriers

FAITS DIVERS Les raisons de cette gigantesque bagarre ne sont pas connues...

A.-L. B. avec Reuters

— 

Ouvriers de l'usine FoxConn à Longhua, dans la province chinoise du Guangdong, le 26 mai 2010.
Ouvriers de l'usine FoxConn à Longhua, dans la province chinoise du Guangdong, le 26 mai 2010. — Hon Siu Keung/EPN/NEWSCOM/SIPA

Le géant chinois Taiwan Foxconn Technology Group a fermé ce lundi son usine de Taiyuan, dans la province du Shanxi, dans le nord de la Chine, après une bagarre impliquant 2.000 ouvriers dans un dortoir la nuit dernière, rapporte Reuters. Quarante personnes ont été blessées.

Cette usine, qui emploie environ 79.000 travailleurs, fabrique des composants électroniques automobiles, des composants électroniques grand public et des moulures de précision. Un employé a déclaré à Reuters que l'usine fabrique également des pièces et l'assemblage de l'iPhone 5 d'Apple.

Une enquête en cours

Dans un communiqué, Foxconn a déclaré qu’un conflit opposant des ouvriers était à l’origine de cette bagarre et qu’une enquête était en cours. L’agence Chine nouvelle rapporte que près de 5.000 policiers ont été dépêchés sur les lieux pour rétablir le calme.

Sur le Facebook chinois Weibo, plusieurs photos et quelques vidéos, reprises sur le site d’information spécialisée Engadget.com, ont été publiées, montrant une foule et des équipements cassés.

Le géant chinois Foxconn emploie environ un million de travailleurs dans le pays. En Chine, l’entreprise est accusée de mauvaises conditions de travail et de mauvais traitements.