Une page se tourne

— 

La situation à Cuba, avec le transfert provisoire des pouvoirs du président cubain Fidel Castro à son frère Raul, et les questions économiques dominent les Unes de la presse nationale ce mercredi.
LE CREPUSCULE DE CASTRO vient de commencer, affirme LE FIGARO, qui précise que "le dictateur cubain, qui règne sans partage depuis un demi-siècle, a remis +provisoirement+ avant-hier tous ses pouvoirs à son frère Raul".
C'est LA FIN D'UNE EPOQUE, selon AUJOURD'HUI EN FRANCE/LE PARISIEN, et la "mission" de Raul Castro, 75 ans, est maintenant "de tenir l'île d'une poigne de fer".
Ainsi, à Cuba, on est DICTATEURS DE FRERE EN FRERE, constate LIBERATION, notant que le transfert du pouvoir, pour cause d'opération chirurgicale complexe du Lider Maximo, alimente "toutes les rumeurs sur la gravité de son état de santé".
L'HUMANITE met en garde contre une MAIN BASSE SUR L'ENERGIE EN EUROPE et affirme que "soumis à la Bourse, la gestion des fournisseurs de gaz et d'électricité menace la sécurité de l'approvisionement du continent".
L'AGRICULTURE APPREND A MIEUX GERER L'EAU, nous apprend LA CROIX, qui s'intéresse à ces agriculteurs qui "cherchent des solutions durables pour économiser l'eau".
FRANCE SOIR raconte à ses lecteurs l'histoire de ces MARIES SOUS UNE PLUIE DE BIFTONS. A l'occasion d'un mariage à Sète, "à la sortie de l'église, les invités ont jeté un kilo d'euros en confettis" sur le couple, provoquant "émoi" dans la ville et à la Banque de France, selon le quotidien.
Dans l'affaire EUROTUNNEL, LA JUSTICE PREND LA MAIN et, "faute d'accord entre les créanciers", la société "devrait être placé sous la protection de la justice cet après-midi", note LA TRIBUNE.
Selon LES ECHOS c'est l'EUPHORIE DANS LE BATIMENT, MAIS L'AUTOMOBILE CALE, car les permis de construire en France ont enregistré une "hausse de 14,3% au deuxième trimestre" alors que "les ventes de voitures ont baissé de 5% en juillet".
Le vice-champion du monde de football RIBERY est PRES DE L'OM, titre en Une L'EQUIPE, qui rapporte qu'"après une entrevue avec Franck Ribéry, hier, le président de l'OM, Pape Diouf, a annoncé que l'international marseillais reste au club. Mais le joueur et son agent n'ont pas encore confirmé l'information".