Huit activistes tués dans le nord du Caucase

Reuters

— 

Les forces de sécurité russes ont tué huit personnes ce jeudi, dont quatre dirigeants activistes islamistes, en Kabardino-Balkarie, république russe située dans la région instable du nord du Caucase, ont annoncé les autorités fédérales. Des policiers et agents de sécurité ont encerclé une maison à Nalchik, la capitale régionale, puis y sont entrés, les activistes se trouvant à l'intérieur ayant refusé de se rendre et ouvert le feu, a déclaré la commission nationale antiterroriste dans un communiqué.

Les huit occupants de la maison ont été tués par les forces gouvernementales. Parmi les morts se trouvaient quatre dirigeants islamistes et deux de leurs femmes, qui ont également pris part aux échanges de feu, est-il ajouté. Les insurgés mènent des attaques presque quotidiennes dans cette région à la population principalement musulmane du sud de la Russie. Les violences sont toutefois moins fréquentes en Kabardino-Balkarie qu'en Tchétchénie, en Ingouchie et au Daghestan, républiques russes situées plus au sud-est.