Un des caricaturistes danois de Mahomet rejette la censure

Reuters

— 

Le caricaturiste danois, auteur d'un dessin polémique de Mahomet en 2005, qui représentait le prophète avec une bombe sur son turban, a exprimé ce jeudi sa crainte que l'Occident s'autocensure par crainte d'offenser les sensibilités musulmanes.

Kurt Westergaard, qui a été victime d'une tentative d'assassinat à la hache en 2010 à cause de la publication de son dessin dans le magazine Jyllands-Posten, a répété ne pas regretter sa caricature, dans un entretien publié par la revue autrichienne News.

Protection policière permanente

«Est-ce que nous devrions, à l'avenir, nous laisser censurer par les autorités islamiques de pays profondément antidémocratiques?», s'est-il demandé, quelques jours après des manifestations meurtrières dans le monde arabo-musulman, à la suite de la diffusion d'un film islamophobe sur le site Youtube. En France, le gouvernement français a exprimé sa préoccupation et pris des dispositions pour protéger ses intérêts à l'étranger après la publication par le journal Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet.

Kurt Westergaard, âgé de 77 ans et honoré en 2010 par la chancelière allemande Angela Merkel, a reconnu vivre dans la crainte permanente d'une nouvelle tentative d'assassinat.

«Je ne peux même plus aller faire des achats ou m'asseoir dans un café», a déclaré le caricaturiste, désormais sous protection policière permanente.