L'Iran utilise l'espace aérien pour aider Al-Assad, selon un exilé irakien

Reuters

— 

L'Iran utilise l'espace aérien de l'Irak pour approvisionner en armes les forces de Bachar al-Assad en Syrie, où combattent des milliers de miliciens irakiens au côté du régime, a déclaré dimanche le vice-président irakien Tarek Hachémi.

De confession sunnite, ce dernier a fui l'Irak en décembre et s'est installé en Turquie après l'émission d'un mandat d'arrêt à son encontre. Il a été condamné à mort le 9 septembre pour avoir dirigé des escadrons de la mort, une accusation qu'il rejette. Adversaire du Premier ministre chiite Nouri al Maliki, il se dit victime d'une manoeuvre politique.

Selon lui, le gouvernement irakien est incapable d'empêcher les livraisons d'armes de l'Iran chiite vers les forces de Bachar al-Assad, lui-même alaouite, une branche du chiisme. «Mon pays est malheureusement en train de devenir un couloir iranien permettant de soutenir le régime autocratique de Bachar al Assad, cela ne fait aucun doute», a-t-il dit à Reuters, à Istanbul.

«Cela ne concerne pas seulement l'espace aérien. Il s'agit de milliers de miliciens qui se trouvent désormais en Syrie, à soutenir Bachar al Assad et à tuer des Syriens innocents», a-t-il ajouté. Il affirme s'appuyer sur des renseignements en provenance de la province sunnite irakienne d'Anbar, frontalière de la Syrie, et d'opposants syriens.