Otages français au Niger: Hollande assure que "tout est fait" leur libération

avec AFP

— 

Une majorité absolue des Français (53%) ne font pas confiance au président François Hollande, et c'est le cas aussi pour une majorité relative (48%) à l'égard du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, selon l'observatoire CSA-Les Echos publié jeudi.
Une majorité absolue des Français (53%) ne font pas confiance au président François Hollande, et c'est le cas aussi pour une majorité relative (48%) à l'égard du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, selon l'observatoire CSA-Les Echos publié jeudi. — Francois Guillot afp.com

Le président François Hollande, qui a reçu jeudi à l'Elysée les familles des otages français retenus au Niger, leur a assuré que que «tout est fait, avec la plus grande détermination et responsabilité» pour obtenir leur libération, selon un communiqué de la présidence.

«Tout est fait, avec la plus grande détermination et responsabilité, pour qu'ils puissent retrouver tous leur famille et leurs proches», a-t-il déclaré cité par le communiqué, alors que quatre otages français - Daniel Larribe, Pierre Legrand, Marc Féret et Thierry Dole - sont retenus depuis deux ans au Sahel aux mains d'Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

«Nous poursuivons nos efforts»

Le chef de l'Etat, qui a reçu une douzaine de membres des familles pendant une heure et quart en présence du ministre de Affaires étrangères, Laurent Fabius, leur a exprimé «la solidarité e la nation face à l'épreuve qu'(ils) traversent depuis deux ans», selon l'Elysée.

«Il les a assurés du soutien et de la pleine mobilisation de l'Etat pour obtenir la libération de leurs proches» et «salué tous ceux qui, en France, agissent pour que nous ne les oublions pas». «Nous poursuivons nos efforts avec la même ténacité pour nos deux autres otages au Sahel et celui retenu en Somalie», a-t-il souligné.