Présidentielle américaine: Le gérant d'une pizzeria montre son affection à Obama

POLITIQUE Le président américain a expliqué avoir fait un arrêt dans ce restaurant de Floride car Scott Van Duzer a de «gros pecs» mais surtout «un grand cœur»...

Bérénice Dubuc

— 

Le gérant d'une pizzeria de Floride, Scott Van  Duzer, soulève le président américain, Barack Obama, à Fort Pierce, le 9 septembre 2012.
Le gérant d'une pizzeria de Floride, Scott Van Duzer, soulève le président américain, Barack Obama, à Fort Pierce, le 9 septembre 2012. — REUTERS/Larry Downing

Une accolade virile qui fait le tour du monde. Dimanche, Barack Obama était en campagne en Floride, et, de passage à Fort Pierce, a fait un détour par le restaurant de Scott Van Duzer, le «Big Apple Pizza & Pasta Italian Restaurant».

 

Alors qu’il demandait à Scott Van Duzer -beau bébé d’1m90 pour 120 kilos, et qui peut en soulever près de 160 selon la presse américaine- si le fait de manger ses pizzas le rendrait aussi fort que lui, Barack Obama a tout à coup été soulevé du sol. Van Duzer venait en effet de lui donner une vigoureuse accolade.

De  «gros pecs» et «un grand cœur»

Réaction d’Obama: «Eh mec, tu soulèves des poids ou quoi?». Réaction de ses gardes du corps: «un peu perturbés», selon le New York Times. Scott Van Duzer a expliqué à Reuters qu’il avait cédé à l’«excitation» de voir arriver le président américain, mais qu’il lui avait tout de même demandé si les agents du Secret Service ne risquaient pas d’intervenir. Barack Obama lui a répondu que tout irait bien «tant qu’il ne l’emportait pas avec lui».

Barack Obama a expliqué qu’il avait souhaité s’arrêter dans cette pizzeria car Scott Van Duzer n’a pas que des «gros pecs», mais surtout «un grand cœur». L’homme est en effet à l’origine d’une opération de don du sang au niveau local. Autre qualité de Scott Van Duzer: il est enregistré comme adhérent du parti républicain, mais dit avoir voté Obama en 2008 et qu’il le ferait à nouveau le 6 novembre prochain. Un bon coup de com’ pour le président sortant dans l’état-clé de Floride, où il devance d’une courte tête Mitt Romney, selon des sondages réalisés avant la convention démocrate.

>> Regardez une vidéo de cette accolade: