Comment être stylée, même sous la neige?

MODE Il est possible de se composer des looks à l’épreuve des éléments sans enfiler sa combinaison de ski…

Anne Demoulin

— 

Quelques touches de fausse fourrure pour le côté chic.
Quelques touches de fausse fourrure pour le côté chic. — Nam Y. Huh/AP/SIPA

Qui a dit que la neige sonnait la fin du style ? Alors que de nombreux départements français font face depuis mercredi à des chutes de neige exceptionnelles, il est possible de se composer des looks à l’épreuve des éléments sans enfiler sa combinaison de ski. Tous nos conseils pour affronter les intempéries et être bien habillée en hiver.

Des pompes pour garder les pieds sur terre

Cassons immédiatement le mythe ! Dans la vraie vie, il est impossible de parader en escarpins comme les modeuses de la Fashion Week ce jeudi à New York. Elles ne gèrent pas de dérapages contrôlés en stilleto mais se font déposer par un chauffeur à quelques mètres de l’entrée des défilés.

Pour avoir les petons au chaud et au sec et garder les pieds stables bien ancrés au sol, il faut se munir de chaussures fonctionnelles. Et cela ne vous condamne pas nécessairement à se retrouver avec des croquenots de cosmonaute façon Neil Armstrong.

L’idée consiste à aller piocher dans des marques qui fabriquent des bottes d’hiver stylées et ultrarésistantes aux intempéries. La Canadienne, marque spécialisée en cuir, peau et fourrure depuis plus de 60 ans, ne fabrique pas que des doudounes, c’est aussi la Roll’s des shoes d’hiver. Cette marque française, comme ne l’indique pas son nom, propose notamment des baskets et boots montantes fourrées en mouton qui résiste aux frimas de l’hiver sans sacrifier à l’autel du style. Doc martens propose également un modèle doublé en fourrure.

La griffe Kamik, 100 % québécoise cette fois-ci, a séduit la fiancée du Prince Harry, Meghan Markle. L’actrice a opté pour le modèle Sienna qui garde les pieds au chaud jusqu’à une température de -20 degrés Celsius.

Fondé au Canada en 1962, Sorel est aussi une institution en matière de bottes hivernales, portées notamment par Kate Middleton.

Les sneakers addict opteront pour des modèles adaptés comme la collection All Weather MTE de Vans, spécialement conçues pour braver les températures glaciales et la neige.

Avec les célèbres Timberland, on joue à fond le côté rando en Alaska.

Le combo qui tue : une paire de Timberland + un jean slim + une chemise à carreaux style bûcheron + un gilet loose + une doudoune + une chapka

La marque Moon Boot propose une large gamme d’après-ski, certains oversize, d’autres moins imposants ou même façon sneakers. Ne sous-estimez jamais le charme second degré des gros après-ski en ville, à partir du moment où leur volume est contrebalancé par le reste de la tenue.

Le combo qui tue : des Moonboots + une minijupe + une paire de collant + une doudoune courte + une écharpe oversized + un bonnet

L’art du layering pour ne pas geler de froid

Pour avoir bien chaud, on empile les hauts… mais pas tous, histoire de ne pas ressembler à Bibendum. Le principe général est donc le système dit « des 3 couches ». La couche de base garde la peau au sec afin d’éviter la sensation de froid. Oubliez le coton et adoptez une matière technique « respirante » comme le célèbre Thermolactyl chez Damart.

Les collants en laine ou en Thermolactyl sont aussi tes meilleurs amis par moins 10° Celsius. Ils permettent de mettre des jeans, des shorts, des robes pull et des jupes patineuses.

Le combo qui tue : Collant en laine + bottes d’hiver + short + caraco + maxi-pull + manteau + col et chapka en fausse fourrure

La seconde couche a pour but d’isoler. Ici, on bannit les matières synthétiques et notamment la polaire, tue style notoire. On privilégie les matières naturelles comme la laine, le mohair, la soie et le cachemire. Le cachemire, on ne va pas se mentir, ça coûte un bras, mais c’est ultra-doux et ça tient terriblement chaud. Et c’est le genre de choses qu’on garde des années, ça vaut vraiment le coup d’investir. Pour investir sans se ruiner, on file chez Monoprix, Uniqlo ou chez Hircus, une jeune marque parisienne qui fait dans le cachemire haut de gamme sans intermédiaires, ce qui permet de proposer des pièces à partir de 99 euros.

Si vous superposez un chemisier et un pull, veillez à faire dépasse le col et les extrémités des manches.

Le combo qui tue : Collant en laine + bottes d’hiver + jupe patineuse + débardeur + pull en cachemire à col roulé moulant + doudoune + écharpe XXL

Avec un pull loose ou un gilet ample, privilégiez un jean slim ou un tregging, avec un pull moulant, privilégiez les pantalons en laine amples ou une jupe patineuse. Avec un visage fin, on adopte le col roulé haut et moulant, avec un visage fin, un col roulé lâche ou un col cheminée.

Le combo qui tue : Gros pull loose + tregging + bottes d’hiver + bonnet et grosse écharpe

La troisième couche a pour but de protéger du vent et de l’humidité extérieure. L’idéal par temps de neige, c’est la doudoune. Si on est filiforme, on mise sur un modèle court et oversize, sinon, on mise sur une forme ¾.

Sous votre duffle-coat oversize, votre manteau ceinturé ou votre gilet en fausse fourrure, une micro-doudoune discrète vous permettra d’affronter les températures négatives. Notre chouchou ? Le modèle Travel de la marque marseillaise Jott, pour « Just Over The Top », qui, avec un bonnet et une écharpe, se suffit à elle-même même avec des températures négatives.

Les accessoires pour pimenter la tenue

Une fois qu’on a multiplié les couches, place à la déco. L’hiver, une écharpe oversized peut faire toute la différence. On peut aussi enfiler un snood, cette écharpe tube bien pratique si vous n’avez pas de capuche.

Pour un look plus chic, comme Kate Middleton, on croit au pouvoir de la fausse fourrure autour du cou, des poignets ou en toque. On se couvre la tête avec un fédora (chapeaux à larges bords, calotte avec plis et deux petits creux à l’avant de la calotte) ou bien une capeline (chapeau à bords larges voir très larges).

Le combo qui tue : Une paire de bottes fourrées camel + un jean slim + un manteau camel + une écharpe oversized + un fédora

Le bonnet turban apporte une touche rétro. Un bonnet, des gants et une écharpe coordonnés ravivent un look un peu trop sobre. On porte ce dernier à l’arrière du crâne de façon à laisser entrevoir quelques mèches de cheveux.