La marque H&M s'excuse après une photo promotionnelle jugée raciste

POLEMIQUE Une mannequin et blogueuse avait pointé du doigt une image de leur catalogue en ligne...

V. J.

— 

Capture écran du site marchant H&M avec l'image polémique et qualifiée de raciste
Capture écran du site marchant H&M avec l'image polémique et qualifiée de raciste — H&M

Un enfant noir, avec un sweat sur lequel on peut lire « Coolest monkey in the jungle », littéralement « Le singe le plus cool de la jungle ». L’image, issu du site marchand de la marque de vêtements H&M​, a choqué la blogueuse et mannequin britannique Stephanie Yeboah, qui en a tiré une série de tweets : « Qui a eu cette idée ? Je suis dégoûté ! Quel a pu être le processus de réflexion derrière une telle image ? Fait-elle partie d’une campagne de pub ? »

>> H&M: Le géant suédois brûlerait 12 tonnes de vêtements par an, loin du concept de «mode durable»

15.000 retweets et une grosse polémique

Son message a été retweeté plus de 15.000 fois, et commenté toute la journée de dimanche, beaucoup s’étonnant qu’une telle association, volontaire ou maladroite, ait passé tous les stades de validation au sein d’une entreprise telle que H & M.

Mais pour Stephanie Yeboah, le pire a été de voir « des hommes blancs » lui répondre et lui expliquer qu’il n’y avait rien de mal avec ce sweat : « Pour quelqu’un qui a été traité de singe à de nombreuses reprises par des blancs, en face et en ligne, c’est absolument inacceptable. Et, si vous êtes blancs, vous n’avez aucun droit de dire aux noirs ce qu’ils doivent ou non trouver raciste. Ce n’est pas parce que vous n’expérimentez pas le racisme, qu’il n’existe pas. »

Lundi matin, H & M retirait l’image du site, de tous ses sites marchants, et présentait ses excuses, comme l’a confirmé Europe 1 : « Nous présentons nos excuses à quiconque ait pu être offensé ».