«20 Minutes» en 1984: La marque Chevignon lance sa doudoune «TOG'S»

MODE A l’occasion de la saison 2 de « Stranger Things », qui débarque sur Netflix, « 20 Minutes » fait un voyage dans le temps, direction le 27 octobre 1984, et imagine les articles que le service culture aurait signés ce jour-là…

Clio Weickert

— 

La marque Chevignon révolutionne la doudoune
La marque Chevignon révolutionne la doudoune — Archives Chevignon

La doudoune passera-t-elle par vous ? Cet hiver, la jeune marque française  Chevignon se lance un défi de taille : vous faire adopter la doudoune au quotidien. Oui, vous ne rêvez pas, on parle bien de cette veste fourrée de plumes, réservée aux sports d’hiver, parfaite pour camoufler les excès de raclette et autres délices de la montagne. Eh bien vous savez quoi ? Ce n’est pas si mal que ça (la doudoune, pas la raclette, même si c’est bien aussi).

>> A lire aussi: La doudoune, c'est bien pratique... Mais ça se lave comment?

Toi, toi ma TOG’S, toi, toi mon tout, ma TOG’S (vous comprendrez dans 2 ans)

Alliant légèreté, confort et style, cette doudoune citadine, composée de 90 % de plumes et 10 % de plumettes italiennes (rien à voir avec la plumette gersoise), réchauffera vos longs mois d’hiver. Plus besoin de sous-pull Damart, même si, on ne cessera jamais de le répéter, rien de mieux pour ne pas se cailler les miches. Proposée en plusieurs coloris (ça change du caban bleu marine), aux manches amovibles, la doudoune « TOG’S » (« fringues » en anglais), identifiable à son patch « canard », sera disponible au prix de 1.000 francs (100.000 anciens francs).

Flash Forward 

>>> Véritable phénomène de société, la doudoune Chevignon est devenue l’emblème de toute une génération de jeunes « branchés », le tip top du cool. Rééditée en 2009, la TOG’S est toujours disponible à la vente, plus longue et plus près du corps. Vous pouvez même créer votre propre TOG’S, pour la somme de 489 euros (3.207 francs) soit trois fois plus cher qu'en 1984.<<<