Christy Turlington confirme l'existence du harcèlement sexuel dans la mode

MODE Elle répond ainsi à ce qu'affirmait Carla Bruni…

20 Minutes avec agences

— 

L'ancienne top Christy Turlington
L'ancienne top Christy Turlington — WENN

Christy Turlington est allée à l’encontre des propos de Carla Bruni qui déclarait récemment dans InStyle que le harcèlement sexuel n’existe pas dans le monde de la mode.

Pour son ancienne collègue, Christy Turlington, « le harcèlement et les mauvais traitements ont toujours été très connus et tolérés dans l’industrie (de la mode) ». « [La mode] est entourée de prédateurs qui se repaissent du rejet constant et de la solitude que beaucoup d’entre nous avons expérimentés à certains moments de nos carrières. Je me sens chanceuse de ne pas avoir personnellement vécu ça », explique-t-elle à WWD.

>> A lire aussi : VIDEO. Kate Moss tourne un documentaire sur George Michael

Des moyens de se protéger 

Christy Turlington pointe du doigt le manque d’encadrement des mannequins mineurs, ce qu’elle avait constaté à ses débuts. « C’était la seule industrie du divertissement qui n’avait pas son propre syndicat. Il n’y avait pas de chaperon sur les plateaux pour surveiller les heures de travail, ni le caractère approprié des séances photos et le comportement des équipes, pas de tuteur demandé ni de pénalités si les normes n’étaient pas respectées… », explique-t-elle.

Elle propose d’apprendre « à nos jeunes filles et à nos jeunes garçons à se protéger et à se défendre contre les prédateurs ».