La brosse nettoyante visage, doit-on démocratiser ce nouveau geste beauté?

beauté Pour la première fois, une brosse nettoyante électrique pour le visage sera vendue au rayon beauté de la grande distribution, une bonne idée?…

Anne Demoulin

— 

La Pure Skin de Nivea.
La Pure Skin de Nivea. — Nivea
  • La brosse nettoyante électrique visage Pure Skin de Nivea débarque fin octobre pour la première fois au rayon beauté de la grande distribution.
  • La marque Clarisonic a été la première à lancer une telle brosse, en 2004 aux Etats-Unis.
  • Depuis plusieurs marques ont sorti ce qui semble être devenu un incontournable de la routine beauté. Mais la brosse est-elle si efficace?

Un engin bientôt dans toutes les salles de bains ? La brosse nettoyante électrique pour le visage débarque fin octobre pour la première fois au rayon beauté de la grande distribution, à côté des produits nettoyants et démaquillants. Legroupe Beiersdorf a choisi la France pour « présenter en avant-première et en exclusivité » son « lancement majeur de l’année 2017, la brosse nettoyante électrique visage Pure Skin de Nivea », s’est félicitée Morgane Jouot, directrice marketing France-Belgique-Hollande du groupe. Avec ce produit, Nivea souhaite « changer durablement les comportements en matière de soin », explique Emilie Revel, chef de groupe Nivea Visage France. Faut-il démocratiser ce nouveau geste beauté ?

Un marché de niche en France

Née en 2004 aux Etats-Unis, la pionnière des brosses nettoyantes visages, la Mia de Clarisonic, capable de démaquiller et de nettoyer la couche cutanée grâce à ses 300 micro-oscillations par seconde, dans un mouvement d’aller-retour (et non de rotation), est popularisée par Oprah Winfrey qui la présente dans son show TV en 2007. Objet de convoitise des beautistas les plus aguerries, « la Clarisonic » fait beaucoup parler d’elle sur les blogs et dans la presse lorsqu’elle arrive en France en 2012 ( Mia 2, Clarisonic, 150 euros chez Sephora).

Très vite, d’autres marques spécialisées dans la beauté instrumentale (beauty tech en anglais) font leur apparition comme la Suédoise Foreo et sa gamme de brosses à picots en silicone, baptisée « Luna », lancée en 2013 (de 49 euros à 199 euros chez Sephora). Les marques cosmétiques et les fabricants de petit électroménager suivent le mouvement : Clinique Sonic System (119 euros) en 2014, Braun FaceSpa 853V (99 euros) en 2015 ou encore Le Soin Visage de L’Institut de Darphin en 2016 (149 euros).

Si aux Etats-Unis et en Asie, les femmes se sont rapidement emparées de ces brosses, en France, elles restent un marché de niche. « Moins d’une femme sur deux connaît les brosses nettoyantes électriques. Et 5 % seulement des Françaises en possèdent une », énumère Morgane Jouot. Nivea a pour ambition de « démocratiser ce marché » et d’apprendre aux Françaises « ce geste smart de la beauté ».

Une brosse douce n’est pas une ponceuse

« Si les femmes n’utilisent pas la brosse nettoyante visage, c’est parce qu’elles ont peur que cela abîme leur peau », analyse Morgane Jouot. Pourtant, « son utilisation n’est absolument pas dangereuse », confiait à 20 Minutes le Dr Anny Cohen-Letessier au moment du lancement de Clarisonic.

« Cela ne pose pas de problème lorsque les brosses sont douces », estime, quant à lui, le Dr Henry Pawin. La Pure Skin de Nivea rassemble quelque 36.000 filaments, « aussi fins qu’un cheveu humain », précise Emilie Revel, mis au point en partenariat avec un prestataire suisse « qui a participé à l’avènement de la brosse à dents électrique ».

Un avis partagé par de nombreux dermatologues depuis le lancement des premiers modèles, qui incitent cependant à la prudence chez les personnes ayant des peaux fragilisées, sensibles, irritables ou présentant des lésions type eczéma, couperose ou acné.

Si Nivea prône une utilisation quotidienne, à chacun de trouver sa cadence d’utilisation. Les peaux fines et sensibles diminueront par exemple la fréquence d’utilisation afin d’éviter un effet rebond qui amplifie la production de sébum ou la sécheresse de la peau.

Une peau nette et éclatante

La brosse peut être un atout pour la peau, à condition d’adapter son rythme d’utilisation à son type de peau. « Un bon nettoyage de la peau est une arme essentielle pour débarrasser la peau de la pollution et retrouver une peau nette et un teint radieux », Alain Geloën, physiologiste, conseiller scientifique Nivea.

Ces brosses nettoient la peau en profondeur. Nivea promet même un « nettoyage de la peau 7 fois plus efficace qu’un nettoyage manuel. »

La brosse élimine les impuretés, désincruste les pores, retire les cellules mortes et stimule la microcirculation cutanée. « Le principe de ses brosses est d’enlever les couches superficielles de la peau et la qualité du teint dépend de la régularité de la surface cutanée », explique le Dr Henry Pawin. Utilisées à bon escient, ces brosses permettent donc d’avoir un teint plus lumineux, une peau plus éclatante.

Les dermatologues David et Catherine Orentreich, conseillers de la marque Clinique, estiment également qu’après un nettoyage en profondeur : « La peau est plus apte à recevoir des soins. » Même son de cloche chez le Dr Anny Cohen-Letessier : « Les produits pénètrent mieux sur une peau parfaitement nette »

Une grande simplicité d’utilisation

La brosse s’utilise avec votre nettoyant visage habituel, jusqu’à une fois par jour si vous en ressentez le besoin. Quelques secondes sur la zone T, sur le front et sur chaque joue suffisent, et hop, une peau nette et démaquillée. Appliquer votre soin pour maximiser les effets du nettoyage.

N’oubliez pas de nettoyer la brosse après usage et, comme pour la brosse à dents électrique, de changer l’embout tous les trois mois pour éviter la prolifération bactérienne.

Une brosse, mais laquelle ?

Les brosses à rotations à petite tête tournante sont généralement un peu moins chères que les brosses à vibrations ou « micro-oscillations ». Les secondes ont une action plus efficace. Selon la brosse que vous choisirez, elle sera plus ou moins équipée d’accessoires ou sera multifonctions. Nul doute qu’avec une brosse affichant « une technologie de mouvements par balayage par micro-oscillations (310 mouvements par seconde) », la Nivea Skin Pure, que 20 Minutes a testé, se hisse au niveau de la marque de référence, Clarisonic. Au prix 69,90 euros, elle s’avère être l’un des meilleurs rapports qualité prix du marché. La démocratisation sera-t-elle au rendez-vous ?