VIDEO. Tommy Hilfiger, un show à l'américaine aux accents londoniens

FASHION WEEK « 20 Minutes » a assisté à Tommy Now, le défilé pharaonique de Tommy Hilfiger et Gigi Hadid à Londres…

De notre envoyée spéciale à Londres, Anne Demoulin

— 

Gigi Hadid, au centre, a ouvert le défilé Tommy Hilfiger.
Gigi Hadid, au centre, a ouvert le défilé Tommy Hilfiger. — DAN & CORINA LECCA/TOMMY HILFIGER

Un show à l’américaine dans le temple du rock britannique ! Tommy Hilfiger a clôturé ce mardi soir la Fashion Week de Londres avec un spectacle pharaonique mêlant le style preppy cool de la griffe venue des Etats-Unis à l’esprit rock’n’roll du Royaume-Uni.

Une mythique salle de rock comme décor

De Poppy Delevingne à Lottie Moss en passant par Lady Amelia Windsor (la cousine des princes Harry et William), le Tout-Londres était réuni ce mardi pour découvrir les collections automne-hiver 2017 Tommy Hilfiger au Roundhouse, mythique salle de concert encore hantée par les concerts des Pink Floyd, de David Bowie ou d’Amy Winehouse.

Après le défilé Tommy Pier, monté à New York pour l’automne 2016, et Tommyland au printemps 2017 à Los Angeles, le créateur américain a choisi de rendre hommage au Londres des seventies avec un défilé intitulé « Tommy Now Rock Circus ».

« La marque a une histoire très riche en matière de musique, un domaine qui m’a toujours servi de source d’inspiration tout au long de ma carrière. Pour cette collection qui revisite les années 1990 avec un brin de rébellion, réaliser ce 3e show à Londres au Roundhouse, une salle de concert emblématique située au cœur de Londres [à Camden], était donc une évidence pour moi », a confié Tommy Hilfiger.

Un premier défilé hors des Etats-Unis, ça se fête ! Au menu pour faire patienter les invités : mini-burgers, hot-dogs et fish and chips. Le mariage de la cuisine américaine et britannique.

Plus d’un millier d’invités et une pléiade de stars internationales sont venus assister au show, comme le footballeur brésilien Neymar, la top-modèle néerlandaise Lara Stone ou encore le rappeur et acteur sud-coréen Park Chanyeol.

En attendant que tout ce petit monde s’installe, la sono crache les meilleurs tubes de la pop anglaise des Rolling Stones à David Bowie.

Gigi Hadid, la rock star du show

Star d’une collection qu’elle a contribué à créer, Gigi Hadid lance le show vêtue d’un short en jean, d’un pull cropé, de chaussettes montantes, et d’un long manteau en mohair. « Beaucoup d’idées sont venues de son style, street, sportif et fun », confie l’Américain au sujet de sa mannequin vedette. La marque bénéficie également de l’influence sur les réseaux sociaux de la top model, suivie par 36 millions d’abonnés sur Instagram. Sa sœur, Bella Hadid suit en deuxième position dans une robe-hoodie.

Un peu plus tard, place à un autre membre de la famille, puisque Anwar Hadid, le frère de Gigi et Bella, fait aussi partie du show. « Il était nécessaire de refaire défiler l’homme. Et quoi de mieux que Londres, ville du rock et de la musique, avec les Chainsmokers comme ambassadeurs, pour faire défiler pour la première fois Hilfiger Edition », commente Tommy Hilfiger.

« Une collection inspirée de ma passion invétérée pour le rock’n’roll »

Ce défilé a dévoilé une collection trois en un, la très plébiscitée capsule Tommy x Gigi, la collection femmes Hilfiger Collection et la collection hommes Hilfiger Edition. Soit 64 silhouettes où le pays de l’Oncle Sam se mêle à celui du thé. Sur le catwalk se succèdent donc perfectos, jeans déchirés, mini-jupes en tartan, mais aussi sweatshirts, hoodies et sneakers tandis que la bande-son combine le flow de Notorious Big ou Puff Daddy aux riffs de Let’s Dance de David Bowie.

« C’est une collection inspirée de ma passion invétérée pour le rock’n’roll, le défilé combinait une touche de glamour et de nostalgie avec une nouvelle attitude, fraîche et décalée », estime le créateur.

Un showcase des Chainsmokers

Le vestiaire est mis en vente immédiatement, « see now, buy now » (« aussitôt vu, aussitôt acheté »). Au Roundhouse, une boutique a été installée pour les plus pressés. « Les jeunes, lorsqu’ils voient quelque chose sur les podiums, ou quelque chose qui a l’air cool, veulent le porter le lendemain. Pas attendre six mois », explique Tommy Hilfiger.

Après le salut de Gigi Hadid et Tommy Hilfiger, des artistes circassiens font un numéro le temps qu’une plateforme descende du plafond pour accueillir un showcase des Chainsmokers. « Tommynow continue de placer le consommateur au centre de l’événement, fusionnant la mode, la pop culture, et le divertissement, et créant un lien avec nos fans du monde entier », souligne Tommy Hilfiger. Place au concert, Tommy a annoncé la couleur, cette saison, le rock est à l’honneur !