Crèmes solaires: Les tubes de l’été 2017 pour bronzer sans cramer

BEAUTE Adieu la crème solaire qui colle et laisse des taches blanches, voici les nouveautés solaires 2017…

Anne Demoulin

— 

Les brumes solaires laissent sur la peau un toucher sec.
Les brumes solaires laissent sur la peau un toucher sec. — WIDMANN/TPH/SIPA

Quoi de neuf sous le soleil ? Parce qu’on en a marre du sable qui colle aux fesses, on dit adieu à la crème solaire grasse et épaisse, qui laisse des traces blanchâtres et disgracieuses. Le point sur les innovations en matière de protection solaire pour hâler en paix.

Des brumes qui ne collent pas

Les brumes laissent sur la peau un fini sec non collant, sans rien lâcher côté protection (Spray solaire Sublime Sun Hydrafresh Protect, SPF 30, L’Oréal Paris, 12,50 euros). Il existe des versions résistantes à l’eau ( Brume invisible Protect & Care, Daylong, 19,60 euros ; Spray SPF 50 +, Avène, 18,40 euros), anti-sable ( Fluide lacté Anti-sable SPF 50 + Idéal Soleil, Vichy, 17 euros) et antipollution ( Brume d’eau SPF30, Uriage, 7,90 euros).

Des soins solaires adaptés à chaque type de peau

A-Derma sort le premier soin solaire formulé pour les peaux à tendance atopique (Protect AD Crème SPF50 + Visage et corps, A-Derma, 19 euros). La protection solaire visage s’adapte désormais aux besoins de chacun : soins matifiants pour les peaux grasses ( Protect AC Fluide matifiant SPF50 +, A-Derma, 11,90 euros), soins nude ou blur pour les peaux à imperfections ( Photoderm Nude Touch SPF 50 +, Bioderma, 14,90 euros ; Sun Secure Blur Crème Mousse Flouteur Optique SPF 50, SVR, 14,50 euros), soin anti-âge ( Sunface pocket 50 +, Château Berger, 22 euros ; Crème Solaire Expert Sun SPF 50, Shiseido, 41 euros ; Sun Reset crème solaire protectrice SPF 50, Phytomer, 42 euros), soins pour les peaux sensibles et fragiles ( Gel solaire visage Day Sensitive SPF 50 +, Daylong, 6,89 euros ; Fluide SPF50 +, A-Derma, 11,90 euros). Photo Regul (Esthederm, 65 euros) permet de bronzer autour des tâches pigmentaires sans foncer la zone hyperpigmentée.

Des crèmes qui ne tachent pas les vêtements

Après cinq années de recherches et neuf brevets déposés, Nivea lance la première gamme de solaires qui protège les textiles des vilaines taches laissés sur les vêtements par les filtres UV, baptisée «Protect & Hydrate » (Nivea, neuf produits de 6,50 euros à 14,80 euros).

Des patchs qui préviennent des coups de soleil

Connecté, résistant à l’eau et photosensible, My UV Patch de Laroche-Posay, une fois collé sur la peau, enregistre la dose d’UV absorbée par l’épiderme. Il suffit alors de le scanner à l’aide de l’appli My UV Patch, gratuite et dispo sur AppStore et Google Play, pour savoir quand réappliquer de la crème solaire et quelle protection adopter en fonction de votre phototype, localisation et météo. 150.000 patchs dans les coffrets Spray Anthelios Dermo-Pediatrics SPF50 + (16,90 euros) et 16.000 patchs offerts sur le site de la marque. Bye, bye coups de soleil !