Trente ans des Air Max: «J'en ai ciré du parquet avec !»

TEMOIGNAGES Il y a trente ans, Nike lançait les Air Max, une chaussure bâtie sur un coussin d'air visible. En 2017, les internautes sont toujours autant attachés à ces baskets. Ils racontent...

Mathilde Cousin

— 

Les premières Air Max, dont le design a été inspiré par le centre Pompidou.
Les premières Air Max, dont le design a été inspiré par le centre Pompidou. — Nike

Trente ans qu’elles s’affichent aux pieds des sportifs. Rendues populaires par Michael Jordan au début des années 1990, les Air Max continuent de séduire les amateurs de chaussures de sport. Pour les internautes de 20 Minutes, ces baskets sont rapidement devenues incontournables, même si certains mettent en avant les conditions controversées de fabrication.

« Je suis devenue une fervente de ces baskets quand j’étais éducateur sportif, détaille Joanna. Elles sont confortables pour le corps et surtout pour le squelette. C’est primordial quand on donne plusieurs heures de cours par jour. » Valentine est aussi devenue une fidèle de ces baskets grâce au confort qu’elles lui apportent. « Pour les festivals, rien d’autre que Air Max, lance la jeune femme. J’en ai ciré du parquet avec ! Je peux danser huit heures voir 14 heures en les portant sans avoir mal aux pieds. De vrais chaussons ! »

Les chaussures de la « Dream Team »

Ces baskets sont associées au basket-ball, et plus particulièrement à Michael Jordan, qui a donné son nom aux Air Jordan. Jean, un « sneaker addict », se souvient de la « Dream Team », l’équipe de basket-ball des Etats-Unis de 1992, dont faisait partie le célèbre basketteur. « A l’époque, nous pensions qu’avoir des chaussures comme celles des joueurs nous permettrait de sauter plus haut, se rappelle-t-il. J’avais 13 ans… » Clément ironise sur cette fameuse année : « Je me souviens quand j’avais prêté mes Air Max 180 à un certain Michael en 1992… Un été bien rempli. »

La diversité des modèles - plus d’une cinquantaine de variations d’Air Max sont sorties depuis 1987 - fait le bonheur des collectionneurs. Plusieurs internautes partagent leur collection.

« De moyenne qualité »

Certains internautes se montrent plus circonspects face à ces chaussures : « Je ne mettrai plus des sommes astronomiques pour une paire de baskets de moyenne qualité, affirme Claude, qui a vécu une mauvaise aventure avec des Air Max. Qui plus est, elles sont fabriquées par des malheureux sous-payés. » Muriel regrette également un prix qui lui paraît élevé. « Elles sont devenues trop chères pour du running ! » C’était pourtant ses premières chaussures pour aller courir. « On avait l’impression de bondir », se souvient-elle. Amandine a trouvé la parade : « On va en magasin d’usine, où elles sont deux à trois fois moins cher. »