Les 12 Instagram qui ont fait la mode en 2016

mode Du défilé Victoria Secret aux débuts dans la mode de Rihanna, « 20 Minutes » a sélectionné 12 images fortes de la mode en 2016…

Anne Demoulin

— 

Le défilé des anges de Victoria Secret's à Paris
Le défilé des anges de Victoria Secret's à Paris — 20 minutes - Slideshow

La mode, pour le pire et le meilleur. De la polémique de la mode islamique au départ d’Hedi Slimane de chez Saint Laurent en passant par le Gucci Gang, voici les 12 temps forts de la mode en 12 clichés publiés sur Instagram.

Janvier : La collection Abaya de Dolce & Gabbana

Une polémique qui a fait gloser toute l’année. En janvier, Dolce & Gabbana dévoile les images d’une collection d’abayas (carré de tissu ample qui vient recouvrir les autres vêtements) et de hijabs (voile cachant seulement les cheveux). Après le marché asiatique, les marques de luxe veulent désormais cibler les clientes du Moyen-Orient, tout comme l’avaient fait précédemment les marques de fast fashion comme H & M et Uniqlo. Avec des pièces en dentelles, des motifs floraux, des ourlets à lacets et de légers embellissements à base de pierres précieuses, cette collection est fidèle à l’esprit de la maison italienne. Du pain bénit pour les hijabistas, ces modeuses qui mixent talons hauts et hijab. La collection suscite un tollé général : Elisabeth Badinter, Pierre Bergé ou encore Manuel Valls appellent au boycott. De l’affaire du burkini en France au défilé d’ouverture de la Fashion Week de New York par la créatrice indonésienne Anniesa Hasibuan en passant par la candidature la semaine dernière d’Halima Aden au concours de Miss Minnesota, première concurrente à porter le hijab et le burkini, le débat risque fort de se poursuivre en 2017…

>> A lire aussi : Pourquoi les symboles religieux fascinent les créateurs de mode

Février : Fenty x Puma

Rihanna endosse le costume de directrice artistique. Après Kanye West qui s’est associé à Adidas pour Yeezy, la chanteuse collabore avec Puma et présente en février en pleine Fashion Week new-yorkaise son premier défilé Fenty X Puma. « Fenty », du nom de famille de Rihanna, née Robyn Rihanna Fenty en 1988 à la Barbade. Sur le catwalk, Gigi et Bella Hadid, sur le front row, Naomi Campbell ou encore Travis Scott. La collection street wear emprunte aux griffes de prédilection de la Barbadienne (Alexander Wang, Vetements, Givenchy…). Les sneakers à talons aiguille sont désignées comme les prochaines it-shoes et le make-up bouche noir et cheveux comme trempés dans la peinture blanche est salué. Un pari réussi !

Mars : Willow Smith devient l’égérie de Chanel

Une affaire de famille. Tandis que Jaden Smith bouscule la notion de genre chez Louis Vuitton, sa sœur, Willow Smith, est devenue la première ambassadrice noire de la maison Chanel. C’est à l’occasion du défilé automne-hiver de la maison de couture française, le mardi 8 mars, que l’annonce a été partagée sur le compte Twitter de Chanel. « Merci à Karl Lagerfeld et à Chanel d’étendre les perceptions de "beauté" en me choisissant pour être la nouvelle ambassadrice Chanel. Je suis honorée", s’est réjouit la jeune fille de 15 ans, sur Instagram, quelques heures après l’officialisation. Rien d’étonnant alors que les British Fashion Awards le 5 décembre, ont sacré Jaden et Willow, les enfants de Will Smith, Nouvelles Icônes Fashion de 2016.

>> A lire aussi : «Gender fluid» : Et si on assistait à la fin des genres masculin et féminin?

Avril : Hedi Slimane quitte Saint Laurent

Comme une mauvaise blague. La maison de couture Yves Saint Laurent (groupe Kering) annonce le 1er avril le départ de son directeur de la création et de l’image, Hedi Slimane, mettant fin à quatre années de collaboration. Hedi Slimane, 47 ans, avait succédé à l’Italien Stefano Pilati pour assumer la responsabilité artistique d’ensemble de la marque et de toutes les collections après avoir révolutionné le vestiaire masculin dans les années 1990 chez Dior Homme. Dans la foulée, Saint Laurent poste un portrait de son nouveau directeur artistique, le créateur belge Anthony Vaccarello, sur son compte officiel Instagram, et supprime toutes les images précédentes, datant de l’ère Hedi Slimane. Une décision radicale qui divise les modeux.

Capture d'écran du compte Instagram officiel de la maison Saint Laurent.
Capture d'écran du compte Instagram officiel de la maison Saint Laurent. - Instagram

Mai : Madonna au Gala du Met

Plus Madonna se rapproche de la soixantaine, plus la star repousse les limites du vulgaire ! Comme chaque année, la chanteuse a honoré Anna Wintour le 2 mai de sa présence au célèbre Gala du Met. Accompagnée du créateur italien Riccardi Tisci, Madonna est apparue dans une affreuse tenue Givenchy, et nous a fait l’honneur de son postérieur ! Sans nul doute, le pire look repéré sur un tapis rouge en 2016 !

View this post on Instagram

Hey lets all wear black! 😎 Met Ball 2016!

A post shared by Madonna (@madonna) on

Juin : Le Gucci Gang dans la place

FUCk guccigang

A photo posted by GG (@angelinaworeth) on

Exit les Spice Girls, place au Gucci Gang ! Le girl’s band version millenials prend la pose sur Instagram et incarne une certaine idée de la génération Z. Annabelle, Angelina, Crystal et Thaïs forment le Gucci Gang, un groupe de copines, âgées de 14 à 16 ans, repérées sur Instagram par WM Models, une agence de mannequin couplée à une société de conseil en management de célébrités et de gestion de marques spécialisée dans la mode. Une bande de it girls, issue d’une jeunesse parisienne dorée et connectée (dont les filles des réalisateurs Cédric Klapisch et Eric Woreth) qui a affolé la Fashionsphère au printemps 2016.

>> A lire aussi : Le conte de fée Instagram du Gucci Gang

Juillet : « Un itsi bitsi, tini ouini, tout petit, petit, bikini »

Le 5 juillet 1946, personne n’aurait parié sur son succès tant il paraissait scandaleux. Trop rikiki. 70 ans plus tard, le bikini tient le haut de l’affiche le 5 juillet au sein d’une exposition organisée par Mode City, le salon international de la lingerie et du swimwear à la sucrière à Lyon. Un mois plus tard, trop maxi, c’est au tour du burkini créer la polémique. De l’importance d’un bout de tissus

>> A lire aussi : La fabuleuse histoire d’une bombe anatomique

Août : Décès de la « Reine du tricot », Sonia Rykiel

Rykiel Forever - the poor boy sweater also reigns forever! #soniarykielss17

A video posted by Sonia Rykiel (@soniarykiel) on

La mode en deuil. Sonia Rykiel, fondatrice de la maison de couture du même nom et surnommée « la Reine du tricot », décède le 25 août 2016 à l’âge de 86 ans, des suites de la maladie de Parkinson. Le 3 octobre, le défilé printemps été 2017 de la maison Sonia Rykiel rend un ultime hommage à sa fondatrice. Une rangée d’écrans TV à l’entrée du défilé rediffusait ses interviews. Chaque invité reçoit une enveloppe dans laquelle se trouve un portrait de la reine de la maille, immortalisée par Sarah Moon. Au verso de la photo, la mention « Sonia Forever ». Treize mannequins à la crinière rousse défilent avec des pulls floqués d’une seule lettre colorée : le tout formant « Rykiel Forever ». Une succession de clins d’œil à l’histoire de la marque dans la collection. Et enfin une pluie de paillettes. Un final joyeux et coloré, l’esprit de Sonia Rykiel plane !

>> A lire aussi : La couturière  Sonia Rykiel est morte

Septembre : Maria Grazia Chiuri présente son premier défilé Dior

Elle est la première femme à occuper ce poste depuis la création de la marque en 1946 ! Maria Grazia Chiuri présente son premier défilé pour Dior le 30 septembre. Cette Romaine, férue de vintage qui œuvra chez Fendi et reçut un CFDA en 2015, a déjà réussi, avec Pierpaolo Piccioli, à faire de Valentino un bijou aussi esthétique que bankable. Elle prend ici la succession de Raf Simons. Nul doute qu’il s’agit d’une « Dior (R) Evolution » !

Octobre : Kim K. se fait braquer

Details

A photo posted by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

Neuf briques ! Venue à Paris pour la Fashion Week, Kim Kardashian s’est fait braquer le 2 octobre dans sa chambre. La star de téléréalité américaine, ligotée pendant l’agression, est profondément « choquée » selon son entourage. La star quitte la France le 3 octobre, « choquée » mais « physiquement indemne ». L’affaire fait les gros titres de la presse et éclipse tout le reste de l’actualité de la semaine de la mode parisienne… Kim K. s’absente des réseaux sociaux pendant un mois, un record !

Novembre : Pas d’émeute pour Kenzo X H & M 

Nuit du 2 au 3 novembre, quelques aficionados campent devant H & M. Pour sa collaboration annuelle, le géant suédois a misé sur la maison Kenzo, dirigée par les créateurs Carol Lim et Humberto Leon, pour sa seizième collaboration. Malgré un plan de communication savamment orchestré et un défilé spectaculaire avec des danseurs et des beatboxers à New York le 19 octobre, la nouvelle capsule de la marque de fast fashion ne provoque pas autant d’enthousiasme que la précédente. En 2015, l’enseigne suédoise, prise d’assaut par les fashionistas fans de Balmain et les créations d’Olivier Rousteing, devait baisser les rideaux face à l’affluence.

>> A lire aussi : Kenzo x H&M: Ils ont campé toute la nuit à Paris devant l'enseigne suédoise

Décembre : Les anges à Paris

Une première ! La célèbre marque de lingerie américaine, Victoria’s Secret, a pris ses quartiers pour la première fois à Paris pour son défilé, dans un Grand Palais entièrement recouvert aux couleurs de la griffe, le violet. Au programme, des « anges » en petite culotte, tels que les mannequins Gigi Hadid et sa sœur Bella, Kendall Jenner, Adriana Lima, Lily Aldridge et Alessandra Ambrosio, des artistes comme Bruno Mars, Lady Gaga et The Weeknd et en guise bouquet de final, un modèle unique de soutien-gorge paré de 9.000 pierres précieuses et estimé à 3 millions de dollars. La classe américaine !

>> A lire aussi : Défilé Victoria's Secret à Paris: «Et moi je vais rentrer à la maison en métro et en culotte H&M»