Avec du caviar ou de la truffe à moins de 10 euros, mettez un grain de folie dans vos apéros de fête

AU FIL DU GOÛT Comment se concocter un apéro chic et festif sans se couper l’appétit avant la dinde (ou le saumon) et sans trop bourse délier... Nos propositions à moins de dix euros...

Stéphane Leblanc

— 

Ah! le caviar...
Ah! le caviar... — GUILLAUME COLLET/SIPA

Cette année, c’est à votre tour de recevoir votre famille ou vos amis à réveillonner. Et avant de songer à se bâfrer de foie gras, de dinde ou de saumon, il convient de proposer le plus joli des apéros pour accompagner la sublime bouteille de champagne que l’un de vos convives n’aura pas manqué d’apporter.

>> A lire aussi : Tout est bon dans le cochon d'Yves Camdeborde... Une vraie fondue suisse sur les toits de Paris... Animal Records en pause Gourmande...

Car on ne le répétera jamais assez, mieux vaut, pour l’apprécier, débuter la soirée par le meilleurs des vins. Le tout venant des bulles peut attendre les coups de minuit, mais les meilleurs champagnes s’apprécient mieux, avec modération, dès l’apéro… Dans ce cas, on oublie le saucisson, les chips et les cahouettes. Mais on propose quoi ?

Caviar pour tout le monde

Comme une balle de ping-pong entre deux raquettes, le champagne et le caviar se répondent à la perfection. L’acidité pétillante du premier se retrouvant canalisée par la douceur délicatement iodée du second. Pour en profiter, inutile de s’être coupé un bras pour le vendre sur eBay. Lidl propose, sous la marque Deluxe, une boîte de caviar issu d’esturgeons blancs élevés en Italie.

Ah! le caviar...
Ah! le caviar... - GUILLAUME COLLET/SIPA

A 9,99 euros les 15 grammes (soit 666 euros le kilo), c’est une aubaine. Une telle quantité ne permet pas de nourrir une famille entière, mais rien n’empêche de se partager une boîte à deux (en veillant à déguster le caviar à la cuillère et non dénaturé sur des blinis ou du pain)… Quant à la qualité, elle est discutable mais très correcte pour un caviar qui n’est pas un béluga impérial à 9.800 euros… Car Lidl s’adresse aux 85 % des Français qui n’ont jamais acheté de caviar et aux 54 % qui n’en ont jamais goût, selon un sondage Ipsos de décembre 2016.

>> A lire aussi : Les tripes ont la frite... La dinde veut se faire pardonner... L'explosive pastilla des Balkans...

On peut aussi s’offrir, sans souffrir, quelques grains de caviar dans un pot de tarama. Celui de Petrossian, la maison de référence, pour les œufs d’esturgeon se vend 18 euros les 100g. Pour rester dans notre budget, on se laissera tenter par celui de sa (très belle) sous-marque Dom Pétroff à 9 euros les 80g. Ou celui de Sturia, en provenance d’Aquitaine, succulent également (13 euros les 90g). Sur des tartines ou de fines tranches de radis noir, on ajoutera une ou deux pulpes de citron : un délice.

Craquantes crudités

On a évoqué précédemment les tranches de radis noirs (pour le tarama, mais succulent aussi avec des œufs de saumon), dont vous trouverezmille recettes sur internet. Les légumes en bâtonnets, servis crus ou blanchis rapidement à l’eau bouillante salée, font très bien leur office, mais on peut leur préférer le peps des légumes fermentés.

Pickles d'oignon rouge sur toasts de foie gras
Pickles d'oignon rouge sur toasts de foie gras - LES 3 CHOUETTES

Les pickles carotte-gingembre des 3 Chouettes, se laissent croquer sans compter (6 euros les 210g). Quant aux pickles oignon rouge-vinaigre de vin rouge de cette jeune start-up qui prône le bio cultivé localement, on peut oser le rapprochement sur des petits toasts de foie gras…

Notes de sous bois

Si vous réservez une volaille ou un gibier pour la suite de vos agapes, laissez tomber le caviar et choisissez plutôt la truffe.

Tarama à la truffe d'été
Tarama à la truffe d'été - S.LEBLANC / 20MINUTES

La truffe d’été développe à maturité des arômes très fins et persistants. Elle est donc idéale en apéritif. Il existe de très bonnes chips aux truffes, comme celles de la marque Torres (4,90 euros les 125g) et de très bonnes noix de cajou aux truffes de l’épicerie fine Cérès (6,90 euros les 200g). Et comme le tarama de caviar, le tarama de truffe reste accessible (7,50 euros le pot de 90 g à la Maison de la truffe). On aurait tort de s’en priver.

Pizza aux pleurotes et à la crème de cèpes à la truffe blanche d'été
Pizza aux pleurotes et à la crème de cèpes à la truffe blanche d'été - S.LEBLANC / 20 MINUTES

Plus spectaculaire, osez la pizza rectangulaire à partager. Bien mieux que des petits fours ou des feuilletés, gras et souvent brûlés. Etalez un fond de crème de cèpes à la truffe blanche, comme celle de L’Epicurien (6 euros les 100g), et garnissez là de 3 à 400g de champignons frais. Des girolles dans l’idéal (autour de 30 euros le kilo), mais des pleurotes, trois fois moins chères, font aussi bien l’affaire. Ajoutez quelques copeaux de mozzarella, du thym frais, passez vingt minutes au four à 200°C et le tour est joué.

Moliterno à la truffe
Moliterno à la truffe - S.LEBLANC / 20 MINUTES

Parmi tous les mets truffés, on avoue une préférence pour le fromage qu’on peut parfaitement proposer dès l’apéro, surtout s’il s’agit d’un fromage de brebis coupé en dés. Tome, pecorino ou moliterno, vous trouverez votre bonheur à la Crémerie royale, qui les propose à l’unité à moins de 10 euros la portion de 125g.

Et les bulles avec tout ça

Et si votre ami au champagne tarde à arriver, ne laissez pas vos convives la gorge sèche. Gardez une bouteille de champagne sous le coude.

Champagne Mumm Grand Cordon
Champagne Mumm Grand Cordon - Mumm

Jouez d’élégance et de simplicité avec ce superbe flacon de Mumm Grand Cordon créé par le designer Ross Lovegrove en hommage aux 140 ans de la cuvée Cordon rouge (35 euros). Un champagne classique dans une très jolie bouteille qu’il serait, avouez-le, bien dommage de n’ouvrir qu’après minuit, quand toutes les attentions seront ailleurs…

>> A lire aussi : Quelle bûche de Noël 2016 vous fait le plus saliver?