Kate Moss et sa nouvelle recrue masculine… Marc Jacobs cherche son égérie sur Instagram…

FIL DE LA MODE Potins, collab, bons plans… Déroulons l’actu de la semaine sur la planète fashion…

Anne Demoulin

— 

Louis Baines et Kate Moss à Londres le 24 novembre 2016.
Louis Baines et Kate Moss à Londres le 24 novembre 2016. — Richard Young/Shutterst/SIPA

Collections capsules, éditions limitées, nouveaux visages, microtendances ou encore petites phrases assassines… Découvrez chaque semaine ce qui agite le petit monde de la mode.

Marc Jacobs cherche ses égéries sur Instagram

Un casting sauvage planétaire. Le créateur américain Marc Jacobs est à la recherche des égéries de sa prochaine campagne de vidéos en ligne pour Marc Jacobs Beauty. Pour participer ? Il suffit d’avoir plus de 18 ans, de poster une vidéo sur Instagram avec le hashtag #CastMeMarc et @MarcBeauty dans laquelle vous parlerez de vos inspirations en matière de mode et de beauté avant le 5 décembre. En janvier, 10 finalistes s’envoleront vers New York pour enregistrer un tuto maquillage qui sera évalué un jury, présidé par l’ex-directeur artistique de Louis Vuitton. Les trois gagnants deviendront les nouveaux visages de Marc Jacobs Beauty en ligne, notamment à travers les vidéos tuto de l’application Marc Jacobs Beauty. A vous de jouer !

Kate Moss et sa nouvelle recrue masculine

Une Brindille bien accompagnée. Kate Moss est arrivée au bras d’un beau jeune homme ce jeudi lors de l’inauguration de la nouvelle boutique Coach à Londres. L’heureux élu a 16 ans et s’appelle Louis Baines. Il a suscité de nombreuses interrogations. Il s’agit de la première recrue masculine la Kate Moss Agency, son agence de mannequin, qui a pour ambition de créer des « stars ». On souhaite à sa jeune recrue une carrière aussi longue et riche que celle du top model de 42 ans !

Louis & Kate tonight at the @coach House Regent Street store opening. #coach #katemoss #kma

A photo posted by Kate Moss Agency (@katemossagency) on

📸 LOUIS shot by @luccoiffait #KMA

A photo posted by Kate Moss Agency (@katemossagency) on

New on Louis... More to come.

A photo posted by Kate Moss Agency (@katemossagency) on

Une robe Pikachu

La saison de la chasse aux Pokémon n’est pas terminée. Le créateur américain Prabal Gurung s’est associé à Pokémon pour créer une collection mettant en scène l’univers culte de Nintendo. Attention cependant, pour choper ces Pikachu et autres Rondoudou qui essaiment sur des jupes, robes et autres tee-shirt, il faudra débourser de 300 euros à 1350 euros, et se rendre chez Jeffrey’s à New York, où la collection est vendue en exclu. La mode capitalise aussi sur la nostalgie.

Une bande dessinée pour les shoes addicts

Dans la bulle des junkies de la pompe. Au travers la centaine de pages Shoes Addict Chronique familiale d’une accro de la chaussure (Les Editions De La Martinière en partenariat avec San Marina, 19 euros, en librairie et dans les boutiques de la marque), l’illustratrice Olivia Hagimont croque le quotidien d’une passionnée de sandales, escarpins, bottes et autres stilettos. Au rythme de planches aux couleurs des collections San Marina, les tranches de vie, souvent cocasses, racontent l’énigmatique relation qu’on vit parfois avec notre placard à chaussures. Pour mieux appréhender la case en moins des accrocs aux godillots.