Le«multimasking» consiste à appliquer simultanément différents masques en fonction des besoins de chaque zone.
Le«multimasking» consiste à appliquer simultanément différents masques en fonction des besoins de chaque zone. — SUPERSTOCK/SIPA

TENDANCE

Le «multimasking», un rituel beauté pour chaque partie de votre visage qui cartonne sur Instagram

Le « multimasking » est un rituel qui permet de traiter tous les problèmes de peau en même temps…

Ras-le-bol de passer des heures à vous tartiner dans la salle de bain, pour un résultat pas toujours à la hauteur de vos espérances ? C’était sans compter le « multimasking » : un nouveau rituelbeauté, qui fait fureur sur Instagram, et permet de traiter les imperfections en une fois. Pourquoi le « multimasking » sera votre prochain geste beauté préféré ?

Une idée géniale née sur les réseaux sociaux

Fini le temps où l’on appliquait ses masques l’un après l’autre, coincée pendant des heures dans la salle de bains. Le « multimasking », contraction de «multitasking » (« multitâches ») et de « masking » (« le fait d’appliquer un masque »), consiste « à appliquer simultanément différents masques en fonction des besoins spécifiques des trois grandes zones de notre visage, la zone T, le front, et les joues », explique Elisabeth Bouhadana, directrice scientifique L’Oréal Paris International.

Une idée simple et ingénieuse « née dans les blogs beauté et les réseaux sociaux », détaille l’experte. Instagram, avec le #multimasking, est devenu le terrain de jeu des beautistas qui multiplient les selfies façon patchwork. « Le “multimasking” a une dimension très visuelle », souligne la directrice scientifique L’Oréal Paris International.

#MultiMasking #GotItFree #ClayYourWay

A photo posted by Marilyn (@000maz000) on

Au-delà du côté ludique, le geste beauté est d’ores et déjà approuvé et validé par les dermatologues, car il apporte une solution sur-mesure « aux besoins cutanés », se réjouit l’experte. « Les glandes sébacées, qui produisent du sébum par exemple, ne sont pas distribuées de la même façon en fonction des zones du visage », rappelle Elisabeth Bouhadana.

La zone T nécessite généralement « une purification plus intense que le reste du visage », tandis que les joues sont souvent « sujettes aux rougeurs et à la sécheresse ». Pour se lancer dans le « multimasking », il faut d’abord lister et cibler ses problèmes comme que les pores dilatés sur le nez, brillance sur le front, cernes ou poches sous les yeux, rougeurs sur les joues, tâches cutanées, rides et ridules au niveau de l’ovale du visage. L’idée est d’appliquer le soin adapté sur la zone concernée.

Une nouvelle manne pour les marques de cosmétiques

Certaines marques, conscientes de l’engouement suscités par la tendance « multimasking », ont lancé des kits ou gammes de soin « multimasking ». La marque nippone Boscia a lancé, aux Etats-Unis, un kit de 3 masques pour un patchwork de soins ciblés. L’Oréal Paris a créé une gamme de 3 masques avec trois argiles aux propriétés différentes, qui peuvent s’appliquer seuls, ou combinés, à l’aide de tutos. ( Masque à l’argile pure, L’Oreal Paris, 9,90 euros).

Chez Sephora, Peter Thomas Roth propose un trio de masque baptisé Ensemble Mini Mask Magic (20 euros).

N’hésitez pas à vous lancer avec vos soins habituels ! Pour éviter que les masques ne se mélangent, et par conséquent les risques d’effets antagonistes entre les différents actifs, privilégiez les textures crémeuses aux textures gels. « Choisissez les produits que vous connaissez et évitez les actifs qui peuvent être irritants comme le rétinol, ou la DHA », recommande la spécialiste.

Un mix & match classique consiste, pour une peau mixte, à appliquer un masque purifiant sur le front et le nez (Masque Purifiant Argile Pure, L’Oreal Paris, 9,90 euros, ou Masque purifiant Caudalie), un masque hydratant sur les joues (Masque Apaisant Hydratant, Avène, 11,90 euros). Les peaux sensibles appliqueront par exemple le Masque Anti-Rougeurs Sensiphase (Aderma, 12 euros), combiné à un Masque tenseur remodelant (Eisenberg Paris, 73 euros chez Amazon Beauté Prestige). Et enfin, sur Instagram, postez masqués !