«Pokémon GO»: Comment s’habiller comme les vrais dresseurs de Pokémon

STYLE Le Net offre de nombreuses alternatives…

M.C.
— 
L'accoutrement du professeur Saule n'est pas encore disponible.
L'accoutrement du professeur Saule n'est pas encore disponible. — Amazon/Cosprecious

Avec le succès de Pokémon GO et le nombre hallucinant d’heures passées chaque jour sur l’application par des millions de personnes, c’était inévitable : même les vêtements des dresseurs du jeu sont devenus cultes. Et un nombre croissant de joueurs n’hésite plus à franchir le pas fashion pour s’habiller comme de vrais dresseurs.

Il faut commencer par signaler que ces tenues, dont seules quelques variations sont disponibles pour les avatars masculins et féminins, ont un gros avantage, à défaut d’être jolies, c’est celui du réalisme. Car si les jeux vidéo nous ont habitués à des tenues souvent improbables et presque toujours inconfortables pour nos héros et surtout nos héroïnes, on n’a aucun mal à croire que nos avatars puissent courir des dizaines de kilomètres dans l’herbe, de pokéstops en pokégyms, avec ces vêtements résolument orientés sportswear.

Pour les chasseurs qui voudraient pousser le mimétisme jusqu’à s’habiller comme leur double virtuel, les options ne manquaient déjà pas : le magazine de mode Teen Vogue, par exemple, a déniché des vêtements et accessoires disponibles dans le commerce qu’il est possible de combiner avec génie pour ressembler le plus possible à ça :





Au passage, si les leggings sous les shorts, c’est pas votre truc, Buzzfeed a compilé une liste de tenues plus drôles et souvent moins moches pour signaler à votre entourage et aux badauds votre nouvelle passion pour les monstres de poche. Et si vous n’êtes pas du genre à vous satisfaire de l’approximation, une marque japonaise a poussé le vice, ou le génie, jusqu’à créer des tenues imitant l’original dans les moindres détails, en omettant juste les pokéballs sous copyright qui auraient pu lui valoir un procès. Il vous en coûtera tout de même plus de 17.000 yens, ou environ 150 euros au taux de change du jour. Juste au cas où vous n’auriez pas déjà tout claqué dans la boutique virtuelle du jeu.