EN IMAGES. Festival de Cannes : Le palmarès des looks du tapis rouge, jour 4

MODE Après chaque montée des marches, la fashion police, c'est vous…

Anne Demoulin

— 

Rebecca Hall en Dior, Li Yuchun, aka Chris Lee en Julien Fournié, Paz Vega en Stéphane Rolland.
Rebecca Hall en Dior, Li Yuchun, aka Chris Lee en Julien Fournié, Paz Vega en Stéphane Rolland. — Thibault Camus/AP/SIPA/ Anne-Christine Poujoulat/AFP/Buckner/Variety/Shutter/SIPA

Chaque matin durant le Festival de Cannes, devenez membre du jury le plus impitoyable de la Croisette, la Fashion Police de 20 Minutes et votez sur Twitter pour votre look préféré. En lice pour la Palme d’or du plus beau look pour la montée des marches de ce samedi la chanteuse chinoise Li Yuchun, aka Chris Lee, égérie L’Oréal Paris, l’actrice espagnole Paz Vega, et l’actrice américano-britannique Rebecca Hall.

 

La Palme d’or du plus beau look

L’an dernier déjà, l’actrice espagnole Paz Vega avait montré un goût sur en matière de mode. Pour la montée des marches du Bon Gros Géant, le nouveau long-métrage de Steven Spielberg, la star ibérique avait misé sur une longue robe noire et ivoire au décolleté plongeant, créée par le couturier français Stéphane Rolland, rehaussé à la taille par une ceinture dorée. Une vraie princesse des mille et une nuits qui arrive en tête des votes.

Le Grand prix

Rebecca Hall est venue présenter hors compétition le nouveau film de Steven Spielberg, intitulé Le Bon Gros Géant, dans lequel elle interprète Mary, la domestique de la Reine du pays des rèves. Pour l’occasion, l’actrice américano-britannique portait une robe bustier longue en guipure de coton bleu, rose pâle, terre de Sienne Dior haute couture et des souliers Dior. Un look légèrement rétro, très frais sur le Red Carpet.

La mention spéciale

La chanteuse chinoise Li Yuchun aka Chris Lee a fait sensation sur le tapis rouge dans une mégarobe noire, signée Julien Fournié. La robe portée par l’égérie L’Oréal est inspirée du film français de 1944, La Nuit Fantastique. Nul doute que la star chinoise dans son immense robe restera un des passages les plus fantastiques sur le tapis rouge de cette quinzaine.

Le Fashion faux pas

Bérénice Bejo à Cannes le 14 mai 2016.
Bérénice Bejo à Cannes le 14 mai 2016. - Joel Ryan/AP/SIPA

Béré­nice Bejo et Michel Hazanavicius ont également foulé le tapis rouge pour découvrir le dernier opus de Steven Spielberg. Bérénice avait opté pour une robe à paillettes dorées et à fines bretelles, signée Valentino. Mauvais choix pour l’actrice. Cette robe ne mettait pas du tout en valeur sa jolie silhouette, notamment au niveau de la poitrine. Et le total look glitter était un peu too much. Dommage !