Comment s’offrir une jolie robe de mariée sans ruiner ses parents?

MODE Les robes meringue façon Sissi, c’est fini ! En 2016, on succombe à des robes accessibles et on ose aller dire « oui » en pantalon…

Anne Demoulin

— 

Robe Hermès (280 €), Scarlett (230 €) et Patiente (290 €), Mes Demoiselles.
Robe Hermès (280 €), Scarlett (230 €) et Patiente (290 €), Mes Demoiselles. — Mes Demoiselles

En 2016, on n’a plus envie de mettre deux ou trois Smics dans sa robe de mariée ! Les femmes ne se rêvent plus en robe meringue façon Sissi impératrice. On se marie désormais à la cool et on hésite même à aller dire « oui » en pantalon. Nos meilleurs plans pour dénicher une jolie de tenue pour le grand jour dans l’air du temps sans se ruiner.

Robe longue (149,99 €), robe courte (149,99 €) et combinaison (149,99 €), Mademoiselle R, La Redoute.
Robe longue (149,99 €), robe courte (149,99 €) et combinaison (149,99 €), Mademoiselle R, La Redoute. - La Redoute

Bon plan n° 1 : Explorer les grandes enseignes

Il fut un temps où seuls les magasins Tati vendaient des robes de mariée bon marché et à cette époque, 1 mariée sur 5 en France s’habillait chez Tati ! Les enseignes de prêt-à-porter, conscientes de la tendance du mariage accessible et décomplexé, proposent désormais des collections mariage, à des prix défiant toute concurrence. Asos propose une collection baptisée « Bride », Naf Naf, une collection « Mariage en vue ». Le roi de la VPC La Redoute a lancé une collection mariage chez Mademoiselle R, sa ligne tendance. Même Monoprix a proposé une robe de mariée spéciale petit budget, signée de la créatrice Lorafolk.

Robe courte (225 €), Robe bimatière (120 €) et robe longue (125 €, Collection Bride, Asos.
Robe courte (225 €), Robe bimatière (120 €) et robe longue (125 €, Collection Bride, Asos. - Asos

Bon plan n° 2 : Dénicher le bon petit créateur

Emma François dégaine la collection « Oui » chez Sessùn, Pablo, la petite soeur de Gérard Darel, une collection « D-Day » et Claudie Pierlot, une collection spéciale cérémonie. Chez Mes Demoiselles Paris, la charmante robe Scarlett en dentelle de coton coûte seulement 230 euros.

Robe (195 €) de la collection D-Day, Pablo.
Robe (195 €) de la collection D-Day, Pablo. - Pablo

 

Il est possible de s’offrir une robe de créateur, sans ruiner ses parents. La robe Balthazar, en crêpe et dentelle de Calais de l’Atelier de Camille coûte seulement 450 euros. Le prix des robes bohèmes de la collection Les Jolies Filles de la créatrice Elsa Gary débute à 800 euros.

Robe Balthazar (450 €), Robe Léopold (380 €), et robe William (450 €), L’Atelier de Camille.
Robe Balthazar (450 €), Robe Léopold (380 €), et robe William (450 €), L’Atelier de Camille. - L'Atelier de Camille

Bon plan n° 3 : Recycler la robe de mémé

A l’heure où le vintage est plus que jamais dans l’air du temps, Robandco propose de customiser et remettre à votre taille et au goût du jour, la robe de mariée de votre maman, ou de votre mémé. « Il faut compter de 150 à 600 euros, selon le travail de transformation à réaliser », détaille Aurélie Vuillet, fondatrice de Robandco. « Porter la robe de sa mère ou de sa grand-mère suscite beaucoup d’émotion », se réjouit la couturière, qui modernise des robes « d’une époque où le confort était moins important qu’aujourd’hui ».

Bon plan n° 3 : Louer sa robe de mariée

On peut aussi louer sa robe de mariée, après tout on ne va porter cette tenue qu’une seule fois ! L’atelier nuptial, Graine de Coton ou encore Dream Dress location, spécialisé dans la marque Pronovias, sont autant de sites qui proposent ce service. A partir de 75 euros et jusqu’à dix fois plus pour les plus belles.

Bon plan n°4 : Ecumer les dépôts-ventes

Et pourquoi pas une robe de seconde main ? Le site Le Dressing Club donne une seconde vie aux robes qui n’ont été portées qu’une seule fois, ou en profitant des anciennes collections, tout comme Oh my Robe, tout comme Occasion du mariage, sorte de Bon Coin du jour J. Et, qui sait, si en explorant Vide Dressing ou Ebay, vous ne tomberez pas sur la robe vintage Elie Saab ou Lolita Lempicka de vos rêves ?

Bon plan n° 5 : Fureter sur le Web

Des sites comme Lightinthebox, Milanoo, Robedumariage.com et bien d’autres proposent des robes de mariées à bas prix, directement venues de Chine. La section « Wedding » du site The Outnet du groupe Net-à-porter permet de s’offrir des robes issues des collections mariage des créateurs à prix réduit. Sur le site Style by me, on peut créer sa robe personnalisée en soie sauvage italienne ou française à partir de 500 €. De quoi gonfler le budget de sa lune de miel !