Un livre pour éveiller le palais des tout-petits aux saveurs d’ailleurs

Anne Demoulin

— 

Extrait d'une illustration d'«Une cuisine du monde pour les bébés».
Extrait d'une illustration d'«Une cuisine du monde pour les bébés». — Judith Gueyfier/Rue du monde

Un grand voyage gourmand adapté à ceux qui font encore leurs dents. Une cuisine du monde pour les bébés (Rue du monde, 24,50 euros) propose d’aller regarder dans les bols et assiettes du monde entier pour éveiller le palais des tout-petits aux saveurs d’ailleurs. Ce grand format, joliment illustré par Judith Gueyfier et Zaü, explore les délices des quatre coins de la planète au travers 60 recettes concoctées par Anne Kerloc’h, rédactrice en chef adjointe à 20 Minutes. De quoi réunir la famille autour de la timbale tout en couleurs de bébé !

Vingt-deux escales gourmandes

L’ouvrage propose aux bébés de 6 mois à 2 ans environ vingt-deux escales gourmandes. Les recettes, en galette, en petits dés, en mousse, ont été conçues pour les petites bouches. A chaque page, une proposition pour adapter le plat pour les plus grands.

Du mini-kebbé libanais aux petits flans pâtissier au dulce de leche d’Argentine en passant par les bouchées de saumon en dilli-dilli scandinaves, les recettes permettent à bébé de découvrir « la fabuleuse variété des saveurs », une démarche encouragée par « les recherches pédiatriques », écrit l’auteur.

Les coutumes d’ailleurs qui accompagnent la grossesse et la naissance

Au gré des destinations, les recettes sont ponctuées par des anecdotes sur les coutumes, culinaires ou pas, qui accompagnent la grossesse et la naissance. Les illustrations de Judith Gueyfier sont de véritables invitations au voyage, tout comme celles de Zaü, Grand Prix de l’illustration en 2011 pour Mandela, l’Africain multicolore. Un livre à glisser sous le sapin des jeunes parents ou à offrir lors d’une baby shower.

Direction les Antilles avec les pancakes à la patate douce

Age recommandé : vers 11-12 mois, quand bébé sait manger des morceaux

Ingrédients : 1 belle patate douce d’environ 300 g, 60 g de farine + de la farine pour mes mains et l’assiette, ½ sachet de poudre à lever, 15 g de beurre

Quantité obtenue : une douzaine de petits pancakes

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 25 minutes

Je lave et j’épluche ma patate douce. Je la coupe en petits morceaux, et je la mets à cuire environ 20 minutes dans un cuiseur bébé, un panier vapeur ou une casserole avec un fond d’eau. Puis je mixe pour réduire en purée.

Tant que c’est encore chaud, j’y incorpore le beurre, qui va fondre, la farine en pluie et la poudre à lever. Je mélange avec une spatule pour obtenir une pâte sans grumeaux. Le plus délicat commence : le façonnage puis la cuisson des pancakes. Je farine mes mains et je roule de petites boules de pâte dans une assiette creuse, également farinée.

Je fais chauffer 30 secondes à feu vif une poêle huilée. Je réduis alors le feu et j’y dépose mes boules de pâte à l’aide d’une cuillère, qui me sert aussi à les écraser légèrement pour obtenir des galettes. Je les fais dorer 1 à 2 minutes d’un côté. Je les retourne à la spatule pour encore 1 minute de cuisson. Je répète cette opération 2 ou 3 fois. Mais attention ! La poêle ne doit surtout pas trop chauffer, sinon mes pancakes seront noircis et secs. Ce serait bien dommage… Je surveille donc attentivement le feu et je le baisse s’il va trop fort. Je dispose mes pancakes en rosace dans l’assiette. Je peux les donner tièdes à bébé en petits morceaux ou le laisser grignoter seul (mais sous surveillance !), selon son âge.

Pour partager en famille : Je sale et je poivre ma préparation. Et je sers ces petits pancakes avec du bacon ou des saucisses grillés pour un parfait brunch anglo-caribéen.