Le calendrier Pirelli, le virage féministe avec 12 femmes «symboles de réussite»

CALENDRIER Les poitrines dénudées ont été remplacées par des clichés en noir et blanc d’Annie Leibovitz…

20 Minutes avec agences

— 

Patti Smith dans le calendrier Pirelli 2016.
Patti Smith dans le calendrier Pirelli 2016. — Pirelli

Pirelli, marque italienne de pneumatiques, a pris un virage à presque 180 degrés pour son dernier calendrier. Pour son édition 2016 dévoilée lundi à Londres, les poitrines dénudées ont été remplacées par des clichés en noir et blanc d’Annie Leibovitz, montrant des femmes pour la plupart habillées. Un revirement salué ce mardi dans la presse britannique.

Serena Williams pour le Calendrier Pirelli 2016

La grande photographe américaine de célébrités a fait le choix d’immortaliser douze femmes symboles de « réussite » aux univers opposés, comme la joueuse de tennis américaine Serena Williams, la chanteuse rock Patti Smith, ou encore Yoko Ono, veuve de John Lennon. En outre, un seul mannequin professionnel, Natalia Vodianova, pose dans cette édition. Elle y apparaît drapée dans un manteau de soie noire, un enfant dans les bras.

Amy Schumer pour le calendrier Pirelli 2016

Un calendrier lancé en 1964

« Pas seulement un lifting : Leibovitz donne à 2016 un air de fraîcheur », titre la double page du Guardian consacrée au sujet. « Le sexisme du calendrier Pirelli remplacé par des femmes étonnantes », s’enthousiasme The Independent.

Lancé en 1964, le calendrier Pirelli était à l’origine distribué dans tous les garages qui vendaient des pneus de la marque italienne.