Un hiver douillet avec la fausse fourrure

MODE Comment la fausse fourrure, longtemps considérée comme vulgaire et ringarde, s’est imposée comme la star de l’hiver...

Anne Demoulin

— 

Fausse fourrure au défilé Stella McCartney  automne-hiver 2015-2016.
Fausse fourrure au défilé Stella McCartney automne-hiver 2015-2016. — REX/SIPA

Un peu de douceur. La fausse fourrure est la matière star de notre dressing cet hiver. « Vous ne pouvez pas falsifier le chic, mais vous pouvez être chic avec de la fausse fourrure », a un jour dit Karl Lagerfeld. Comment la fausse fourrure, longtemps considérée comme vulgaire et ringarde, s’est-elle imposée ?

1. Veste, Kiabi, 30 €, www.kiabi.com. 2. Echarpe oversize style patchwork multicolore, Asos, 62,99 €, http://www.asos.fr. 3. Pochette, Mellow Yellow, 149 €, https ://mellowyellow.fr.

Le fruit des progrès de la filière textile

« De gros progrès ont été faits en particulier dans les touchers. Les fausses fourrures sont désormais plus souples et plus douces. On est loin de la fausse fourrure des années 1970 qui faisaient des étincelles au toucher ! », se réjouit Sabine Le Chatelier, directrice adjointe de la mode chez Première Vision, le plus grand salon du tissu d’habillement au monde. C’est d’ailleurs le toucher qui doit vous guider pour vos achats : « Le poil doit être doux et brillant », recommande la professionnelle.

1. Sac à bandoulière Limited Edition, Marks and Spencer, 36,95 €, www.marksandspencer.fr. 2. Chaussures en daim et pompon fausse fourrure, New Look, 29,99 €, www.newlook.com/fr 3. Gilet, Garcia Jeans, 59,99 €, www.garciajeans.com.

Les fibres ont beaucoup évolué et laissent le champ libre à l’expression de la créativité des stylistes. « Les poils sont variés, lisses ou bouclés, épais ou fins, longs, ras ou bouclés », énumère l’experte. Et désormais, « la fausse fourrure ne cherche plus forcément l’imitation de la vraie. » La fausse fourrure se décline dans de nombreux coloris, se parent de motifs, de dégradés.

Des usages de plus en plus variés

Conséquence ? « Dans l’habillement, les usages de la fausse fourrure sont de plus en plus variés. La fausse fourrure ne sert plus qu’à faire des manteaux, mais s’invite sur des gilets, des blousons, dans des détails comme les poignets, les cols, ou dans la doublure », constate Sabine Le Chatelier. La fausse fourrure a ainsi conquis un nouveau marché, celui de la mode pour hommes.

1. Bottes, Moon Boots, 130 €, www.sarenza.com. 2. Bonnet pompon, New Look, 6,99 €, www.newlook.com/fr. 3. Perfecto, Salsa, 149 €, www.salsastore.com/fr.

La fausse fourrure n’a pas fini de vous surprendre. « On voit apparaître des fausses fourrures sur lesquelles on applique des traitements de finition. Le domaine va encore élargir son champ de créativité », note l’experte. Bref, une tendance au poil !

1. Col, New Look, New Look, 14,99 €, www.newlook.com/fr. 2. Cape, Desigual by Lacroix, 189 €, www.desigual.com 3. Moufles, Boden, 39 €, www.boden.fr.