La Fashion Week résumée en six tweets

MODE Un drame chez Vuitton, Gwendoline Christie de « Game of Thrones », des sacs à dos humains, tout savoir pour faire comme si vous y étiez…

Anne Demoulin

— 

L'actrice Gwendoline Christie, étendue sur une plateforme au défilé Iris Van Herpen.
L'actrice Gwendoline Christie, étendue sur une plateforme au défilé Iris Van Herpen. — WWD/REX Shutterstock/SIPA

Après 9 jours de défilés, la Fashion Week parisienne s’est terminée ce mercredi. Pas moins de 91 défilés dans le calendrier officiel, des dizaines de shows en off, et une quarantaine de présentations, voici ce qui a fait vraiment jaser sur les front row.

La casquette à l’envers de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld, fan du Prince de Bel-Air ? Au défilé Chanel, certains mannequins portaient la casquette à l’envers. En total look Chanel à l’aéroport Paris-Cambon, ça passe. Dans la file d’attente du Monop’, ça casse ! « C’est l’attitude de la fille qui change tout », estime le Kaiser. Soit, mais exception faite des soirées nineties, on fera quand même l’impasse.

« Games of Thrones » chez Iris van Herpen

Une sirène prise au piège ? En entrant dans les murs de la Faculté de Médecine Descartes, les invités du défilé Iris van Herpen sont tombés sur une femme allongée sur une plateforme recouverte d’un immense filet. Il s’agissait de Gwendoline Christie, l’interprète de Brienne de Torth dans Game of Thrones, dans une robe réalisée avec une imprimante 3D. Aussi magique que les dragons de Daenerys Targaryen !

La mode passe à l’orange

Les héroïnes de la série de Netflix n’iront pas se rhabiller au printemps-été 2016. L’orange a mis les autres couleurs à l’ombre. La couleur s’invite chez Hermès, Roland Mouret ou encore Balmain. Orange is the new black !

Le sac à dos humain de Rick Owens

Après les zizis à l’air, Rick Owens fait défiler des mannequins qui en portaient d’autres, tête-bêche. Un concept qui rend hommage au travail de Leigh Bowery, figure de l’art underground des eighties, et qui célèbre la force des femmes. La machine à buzz a frappé, OK. Au fait, les fringues en dessous étaient pas mal.

Le jogging de Chloé

Quand Clare Waight Keller, la talentueuse directrice artistique de Chloé, mixe une longue jupe vaporeuse avec un haut de survêtement, on s’incline. Mais, le total look jogging, sérieusement ? Sur le podium, c’est swag. Dans la rue, ça finit avec des chaussettes par-dessus en mode Tintin, une fausse casquette Louis Vuitton vissée sur la tête et une fausse banane Lacoste. Bref, retour au « wesh ». Vous voulez vraiment remettre ça ?

Le drame chez Louis Vuitton

Porter la même tenue qu’une copine à un mariage, c’est moche, à un défilé Vuitton, c’est le drame. La mésaventure est arrivée à plusieurs invitées de Nicolas Ghesquière, toutes vêtues de la même robe, a rapporté Renata Libal, rédactrice en chef suisse du magazine Encore !, citée par le Huffington Post. Bilan, sept fashion victims.