EN IMAGES. Festival de Cannes: Le palmarès des looks du tapis rouge, jour 4

MODE Après chaque montée des marches, place à la fashion police…

Anne Demoulin

— 

Jane Fonda au Festival de Cannes le 16 mai 2015.
Jane Fonda au Festival de Cannes le 16 mai 2015. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

Objectifs braqués sur la Croisette. La compétition accueillait ce samedi deux anciens palmés : Nanni Moretti pour Mia Madre et Gus Van Sant pour La Forêt des songes. De son côté, Natalie Portman présentait son premier film en tant que réalisatrice. Revue des looks des stars.

La Palme d’or du plus beau look

77 ans et toujours rayonnante. L’égérie de L’Oréal Paris, Jane Fonda a monté les marches ce samedi pour la première de Sea of Trees de Gus Van Sant. L’actrice avait misé pour l’occasion sur une robe fourreau bleue ajourée Atelier Versace, qui mettait parfaitement en valeur sa silhouette et son regard azur.

Photo : Joel Ryan/AP/SIPA.

Le Grand prix

Natalie Portman a présenté samedi après-midi son premier film en tant que réalisatrice, Une histoire d’amour et de ténèbres. Pas évident de trouver une tenue qui soit suffisamment glamour pour le tapis rouge et qui ne fasse pas trop soirée. La réalisatrice a parfaitement réussi l’exercice dans une sublime robe bustier de la maison Dior, dont elle est une des égéries. Le regard illuminé de bleu, une paire de boucles en diamants De Griso­gono et une queue-de-cheval complétaient ce look très frais.

Photo : Dior.

La mention spéciale

L’actrice française ne manque pas de sens de l’autodérision ! Après avoir montré sa culotte par accident, ce que les médias anglais appellent une « Wardrobe Malfunction », littéralement un « dysfonctionnement de garde-robe », Sophie Marceau a gravi les marches en escarpins Louboutin lors de la première de La forêt des songes ce samedi dans un pantalon de cuir et un dos nu asymétrique, le tout signé Vionnet. Pouces en l’air et sourire aux lèvres, comme pour narguer les photographes.

Photo : James McCauley/REX Shut/SIPA.

Le Fashion faux-pas

Un couple à l’honneur. Robbie Williams et son épouse, Ayda Field, sont apparus plus amoureux que jamais lors de la montée des marches du film de Gus Van Sant. L’ex-membre des Take That n’a pas hésité à embrasser affectueusement sa femme, et ce à plusieurs reprises. Leur point commun ? L’amour du mauvais goût. Tandis que le chanteur arborait une houppette blonde platine du plus mauvais effet, son épouse portait une des robes les plus hideuses vues sur le tapis rouge. Photo : VILLARD/NIVIERE/SIPA.