Festival de Cannes : Les filles à fromage font leur cinéma

GASTRONOMIE Le cercle de femmes gourmandes a démontré sur la Croisette qu'un plateau de fromages peut devenir glamour...

Anne Demoulin

— 

Xavier Thuret, Meilleur Ouvrier de France Fromager à la soirée Mounia et ses filles à fromages organisée sur la Plage du Carlton au Nikki Beach La Plage à Cannes le jeudi 14 mai 2015.
Xavier Thuret, Meilleur Ouvrier de France Fromager à la soirée Mounia et ses filles à fromages organisée sur la Plage du Carlton au Nikki Beach La Plage à Cannes le jeudi 14 mai 2015. — Anne Demoulin/20 Minutes

Le fromage, invité d’honneur d’une soirée sur la Croisette, une première ! Près de deux cents personnalités féminines ont partagé leur passion des fromages français dans le cadre de la soirée par le cercle de femmes gourmandes Mounia et ses filles à fromages organisée sur la Plage du Carlton au Nikki Beach La Plage. Au menu, un « apéro les yeux bandés », une sorte de blind test fromager, mixé par Xavier Thuret, Meilleur Ouvrier de France Fromager, et un menu à base de fromages frais cuisinés pour l’été, orchestré par le chef Yves Camdeborde, l’ex juré de la MasterChef aux manettes du Comptoir du Relais Saint-Germain (Paris, 6e). Alors comment rendre votre plateau de fromages glamour ?

Affiner sa curiosité

Sur la table de dégustation, « une sélection de fromages qui ont séduit les filles à fromage », résume Xavier Thuret. « Je suis une amoureuse du terroir, et plus particulièrement du fromage. Restauratrice, j’ai découvert ce qu’était le fromage tout d’abord grâce à ma fromagère, qui me fait découvrir de nouveaux fromages chaque semaine », explique Mounia Bryia.

« Les gens sont souvent incapables de citer plus de dix fromages différents, alors qu’il existe plus de 1.200 fromages en France ! », s’exclame Mounia Bryia.

Mixer les saveurs

Pour partir à la découverte de ces nouvelles saveurs, Mounia et ses filles à fromage participent à des « apéros les yeux bandés ». « Xavier Thuret organise une sorte de blind test fromager. Sa spécialité, c’est de mixer les fromages avec d’autres mets. »

« On s’est amusé à faire des alliances sucrée-salée, comme Roquefort-banane, Camembert-kiwi ou Fourme d’Ambert-pain d’épices. Plein de choses qui vont connecter à la fois le palais qui a besoin de salé, et le cerveau qui a besoin de sucre », commente le fromager. Et pour accompagner le champagne, boisson phare du Festival, le fromager conseille le Comté.

Savourer au bon moment

L’apéritif est le moment idéal pour consommer du fromage : « C’est le moment où l’on a faim, les papilles en alerte parce qu’on n’est pas encore rassasié par le plat », estime le fromager.

Pour profiter pleinement des saveurs et arômes du fromage, « il faut sortir son fromage du réfrigérateur au minimum quarante-cinq minutes avant de le consommer. Le froid inhibe le goût », conseille l’expert.

Lutter contre les préjugés

Au menu d’Yves Camdeborde, jus de fromages glacés aux légumes, sorbet basilic, neige de Bleu d’Auvergne, poularde « pochée rôtie » au lait, ravioles de fromages crémeux voile noire et mousse de fromages aux fruits de la passion et au coing. « Il n’y a pas que la raclette ! On peut faire un menu léger et estival qui intègre du fromage », se réjouit Mounia Bryia.

A Cannes, les filles à fromage, belles et gourmandes, en robe de soirée prouvent que le fromage ne fait pas forcément grossir. « Il suffit d’en consommer avec modération et intelligence, j’en mange tous les jours », confie Mounia Bryia.

Après leur dernière exposition à Paris (Saison 2, 100 % sport) qui réunissait des grandes sportives françaises (Muriel Hurtis, Nathalie Péchalat, Victoria Ravva, etc.) et leur fromage préféré devant l’objectif de Sophie Carre et Vincent Lappartient, Les filles à fromage rêvent de cinéma. « Patientez, un peu et vous verrez si l’on ne fait pas un court-métrage sur Les filles à fromage ! », annonce Mounia Bryia.