Plusieurs modèles d'Apple Watch, qui seront disponibles «début 2015».
Plusieurs modèles d'Apple Watch, qui seront disponibles «début 2015». — PHOTOMONTAGE 20 MINUTES

HIGH-TECH

Apple Watch: La montre connectée à l'heure de la mode

Avec sa montre connectée, la firme de Cupertino veut intégrer l'univers de la mode et du luxe...

L’alliance du design et haute technologie sont l’ADN de la marque Apple. Tim Cook et ses équipes vont présenter l’Apple Watch ce lundi lors d’une keynote au Yerba Buena Center à San Francisco. Avec sa montre connectée, Apple se lance dans la wearable technology  (la technologie à porter). Objectif de la marque au long terme? Imposer son nouvel iDevice dans le marché juteux de la mode et du luxe. Explications.

>> PARTICIPEZ - La montre connectée d'Apple vous fait rêver? Qu'aimeriez-vous pouvoir faire avec? Nous attendons vos suggestions, des plus réalistes aux plus saugrenues, dans les commentaires ou à contribution@20minutes.fr

Des bijoux technologiques

L’Apple Watch, placée dans la catégorie des télécommunications, a gagné ce mercredi l’iF Design Gold Award, une sorte d’«oscar du design». Le jury du prestigieux concours de design industriel a jugé que «L’idée de combiner des matériaux classiques tels que le cuir et le métal avec la technologie state-of-the-art pour créer un accessoire de mode très individuel a abouti à un produit agréable offrant une expérience utilisateur globale».

Mode! Le mot est lâché. Le jury a encore estimé que «l’Apple Watch composée de chaque petit détail design offre un produit tout à fait extraordinaire. Pour nous, c’est déjà une icône.»

Ce commentaire a du ravir Tim Cook et le designer Jony Ive qui veulent imposer la montre Apple comme un bijou, un accessoire fashion.

Des signes forts vers l’univers du luxe

Apple drague en effet le monde de la mode et du luxe. La première présentation de son nouveau  iDevice a eu lieu en pleine Fashion Week, dans le temple mondial des fashionistas, chez Colette.

Pour superviser la distribution de son bijou, la firme de Cupertino a recruté Angela Ahrendts, l’ex-directrice générale de la marque Burberry. Mais aussi Chester Chipperfield, ancien vice-président du Département digital et spécialiste de la vente en ligne, un autre transfuge de la marque britannique.

Le lancement de la montre passe par des publicités dans les magazines de mode comme Vogue et Style. Et depuis quelque temps, Apple invite les rédactrices de mode à ses keynotes, dont l’entrée était jusque-là réservée aux journalistes high-tech.

La course de la wearable technology est lancée. A l’occasion des Fashion Week, Apple et ses concurrents proposent aux rédactrices de mode de tester leurs produits.

Il se murmure encore que l'Apple Watch pourrait disposer d'un espace dédié dans les prestigieuses Galeries Lafayette à Paris, et qu'Angela Ahrendts envisage de relooker les Apple Store. Autant de signes fort envoyés au monde de la mode et du luxe.

Des collections comme dans la mode

«Lors de la présentation de septembre, Apple a évoqué les multiples bracelets possibles, les modèles sport ou en caoutchouc, mais ils n'ont montré que le bracelet en métal en acier tressé de joailliers. Le modèle typique du vrai marché des montres de luxe. Ils visent clairement un marché haut de gamme», a confié Anh Phan, fondateur du Journal du Geek à LCI.

 

 

L’Apple Watch sera déclinée en trois collections : Classique, Sport et Edition, à des prix allant de 350 euros à plusieurs milliers d’euros pour les modèles luxe. Tout laisse à penser donc que le prochain it de la mode soit siglé d'une pomme.