Fashion Week: «Dior et moi», un docu sur Raf Simons à ne pas rater

MODE Canal + diffuse ce mardi à 23h05 un documentaire sur les premières semaines du styliste belge dans la prestigieuse maison de couture...

Anne Demoulin
— 
Le styliste Raf Simons dans les ateliers Christian Dior;
Le styliste Raf Simons dans les ateliers Christian Dior; — CIM Productions

Immersion dans la prestigieuse maison Christian Dior. Après le départ très médiatisé du britannique John Galliano, Raf Simons est nommé comme nouveau responsable des «collections de Haute Couture, de Prêt-à-porter et d'Accessoires féminins» de la célèbre griffe française. Dans Dior et moi, diffusé ce mardi à 23h05 sur Canal+, la caméra de Frédéric Tcheng suit le styliste belge de sa prise de fonction le 9 avril 2012 en tant que directeur artistique à la confection de sa toute première collection haute couture, dont le défilé est programmé huit semaines plus tard.  

Un défi à relever

Pression, stress et tensions. Le nouveau directeur artistique doit rencontrer ses équipes, prendre la relève et s’imposer. Il doit concevoir une collection dans l’une des maisons les plus renommées au monde en huit semaines, là où il faut compter généralement de cinq à six mois.

Le styliste belge de 44 ans, relève donc l’un des plus grands défis de sa carrière. Pour l’aider, il peut compter sur le savoir-faire des couturières, dont certaines sont là depuis près de 40 ans et sans qui le travail n'avancerait pas d'un fil.  Entouré de Florence Chehet, la Première de l’atelier flou (pour les robes) et Monique Bailly, la Première de l’atelier tailleur (pour les costumes) et de toutes les autres «petites mains», le styliste belge doit, tout en apportant de nouvelles idées, explorer la mémoire et les archives du maître, sans trahir son esprit.

L'ombre de Christian Dior

Car le fantôme de Christian Dior plane sur la maison qu’il a fondée, mais aussi tout au long du film. En effet, l’inventeur du New-Look s’invite comme le narrateur de l’histoire de la première collection de Raf Simons.