Glacée, cul sec, pure…: Comment boire de la vodka comme un Russe?

GASTRONOMIE Les cinq commandements pour consommer la «petite eau» russe sans faire offense aux traditions…

Annabelle Laurent
— 
Le musée de la Vodka
Le musée de la Vodka — SICHOV/SIPA

Amis du vodka-Redbull, voici de quoi vous civiliser. En Russie, la «petite eau» ne se déguste pas sans quelques règles fondamentales. Les conseils d’Ekaterina Tsokolenko, ambassadrice de la marque Beluga en France. La vodka, je la bois…

...Glacée? 

«Il y a ce préjugé qui dit qu’il faut la boire glacée. Ce n’est pas du tout vrai, rectifie Ekaterina Tsokolenko. La tradition vient des vodkas de mauvaise qualité qu’on congelait pour masquer le goût. Mais une bonne vodka se refroidit simplement, sans dépasser 6-8 degrés. Il suffit de la plonger dans un seau à glaçons une heure avant de la servir. Si elle est trop froide, elle perd ses qualités gustatives et sa consistance est modifiée. En revanche, on peut givrer les verres à shot en les plaçant au congélateur.»

...Cul sec?

Honte à qui sirotera son shot de vodka? «Non, on peut tout à fait la siroter et apprécier ses saveurs si c’est une vodka de bonne qualité. Les deux sont possibles. En Russie, on peut boire de la vodka avant un repas, et dans ce cas-là, c’est un shot dans un petit verre de 5cl à boire cul sec.»

...Seule? 
Avez-vous le droit aux mélanges? «La vodka-orange, très courante en France, ne se boit presque pas en Russie. Ce n’est pas correct du tout. Même si la tendance actuelle va vers les cocktails, la consommation traditionnelle est de la boire pure, accompagnée de quelque chose à manger, les zakouskis». Le plus célèbre étant le fameux cornichon, à croquer après avoir avalé le shot. «Aujourd’hui, beaucoup d’autres produits sont proposés, des blinis, des huîtres... La seule chose qui ne se marie pas avec la vodka, ce sont les fromages et les produits très épicés, qui vont casser le goût.»

...En cassant le verre, après?

Ne vous sentez pas obligé. «Cela vient d'une superstition, on pensait que casser un verre portait bonheur. Mais c’est très rare aujourd’hui, plus personne ne le fait.» Et le toast? «Vous entendrez presque toujours «Nazdrovie» mais on se penche vers les modes de consommation européennes, pas de toast de 15 minutes!»

...A quelle occasion?
«La vodka accompagne toutes les fêtes. Pour les Russes, c’est aussi festif que le champagne. Pour les mariages, les anniversaires, Noël, le Nouvel An. Et à n'importe quel repas, s’il y a quelque chose à célébrer.»