Et Brigitte Bardot créa l’icône de la mode, BB

MODE A l'occasion des 80 ans de la star française, les principaux élément du style de celle qui fut un des plus grands sex symbol au monde...

Anne Demoulin

— 

L'actrice Brigitte Bardot sur le tournage de «A Coeur Joie» de Serge Bourguignon en 1967.
L'actrice Brigitte Bardot sur le tournage de «A Coeur Joie» de Serge Bourguignon en 1967. — NANA PRODUCTIONS/SIPA

La star française fête ses 80 ans ce dimanche. A l’instar d’Audrey Hepburn ou Lauren Bacall, Brigitte Bardot est une icône de la mode. Les principaux éléments du style iconique BB.

L’ingénue des années 1950

Brigitte Bardot débute à 15 ans, comme mannequin et fait la couverture de Elle en 1949. Brigitte Bardot mise alors sur des robes froufroutantes de babydoll et joue avec son côté femme enfant. Avec ses mensurations de rêve (90-60-90), elle marque toujours sa taille d’une large ceinture ou d’un pantalon capri, qu’elle aime associer avec une marinière. 

L'actrice popularise également les hauts à col large, et aux épaules dénudées, qui mettent en valeur son joli décolleté. Ce type de décolleté s’appelle désormais l’encolure Bardot.(PRESSENS BILD/SIPA)

Malgré sa petite taille (1m66), elle ne ressent pas le besoin de se jucher sur des talons. L’ex-danseuse, premier accessit au Conservatoire de Paris, porte des ballerines crées spécialement pour elle par Rose Repetto – le mythique modèle cendrillon – dans Et Dieu créa la femme. Elle popularise cet accessoire, qui désormais va conquérir le grand public.

Le 18 juin 1959, la star apparaît, toujours en ballerines, dans une robe à carreaux vichy rose, conçue par le grand couturier Jacques Esterel, pour la cérémonie de son mariage avec l'acteur Jacques Charrier. La mode de la toile vichy est lancée.(AFP)

Le sex-symbol absolu

Le bikini est créé en 1946 par Louis Réard, mais pas tout de suite adopté. En 1953, dans Manina, fille sans voile, la jeune actrice de 17 ans, gagne son surnom de «Bikini Girl».

La même année, la jeune starlette fait sensation sur la Croisette en bikini, éclipsant Sophia Loren et Gina Lollobrigida.(LIDO/SIPA)

En 1956, elle brûle l'écran dans Et Dieu... créa la femme. Elle y incarne tout à la fois l’érotisme, la sauvagerie, et la fragilité. Son mambo fiévreux et suggestif et les scènes où sa silhouette nue apparaît derrière un drap, font scandale. «Un saint vendrait son âme au diable pour la voir danser», écrit alors Simone de Beauvoir.

Elle devient un sex-symbol international. Toutes les jeunes filles françaises veulent le bikini en toile vichy qu’elle porte dans le long-métrage de Roger Vadim.

Dans le scopitone de Harley Davidson, Serge Gainsbourg met des cuissardes à sa motarde. Brigitte Bardot en porte aussi dans la vie de tous les jours.

Choucroute, moue boudeuse et œil charbonneux

BB porte peu rarement du fond de teint grâce à son bronzage de la Madrague. Sa moue boudeuse est accentuée par du rouge à lèvres. Son grand regard noisette est ourlé d’un large trait d’eye-liner. Dans les années 1960 et au début des années 1970, Brigitte Bardot joue les hippies chics dans les rues de Saint-Tropez, avec des tuniques, des djelabas et des chapeaux et cabas en paille de toutes sortes. (BERTHOLUS/MENANTEAU/SIPA)

Sa volumineuse crinière blonde crêpée, souvent remontée en chignon, inspire encore d’Amy Winehouse à Selah Sue, en passant par Pamela Anderson. En 1963, dans Le Mépris de Jean-Luc Godard, l’actrice fait du bandeau un must-have des années 1960.(NANA PRODUCTIONS/SIPA)

BB inspire la mode d'aujourd'hui

Les marques jouent avec les codes du style BB: de Claudia Schiffer à Gisele Bundchen à la une du Elle brésilien en passant par Nicole Kidman dans la campagne publicitaire pour la collection croisière 2014 Jimmy Choo.

La publicité Rouge Allure de Chanel reconstitue la mythique scène de nue du Mépris. Chez Dior, un mannequin déambule dans les rues de Saint-Tropez et entame une danse de mambo endiablée.

Lancel a créé une ligne de sacs BB. La marque de prêt-à-porter Brigitte Bardot fait revivre, depuis 2012, du vichy des fiveties aux tenues hippies chic des sixties, le style BB. Un style, devenu iconique