Lauren Bacall, une icône de la mode… à imiter cet hiver

MODE En mêlant les pièces du vestiaire masculin à des accessoires ultra-féminins, Lauren Bacall a créé le look boyish…

Anne Demoulin

— 

Pantalon et chemise d'homme, Lauren Bacall était pourtant ultra-féminine.
Pantalon et chemise d'homme, Lauren Bacall était pourtant ultra-féminine. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Lauren Bacall est morte, mais le look de «The Look» est éternel. A l’instar de Grace Kelly ou Audrey Hepburn, Lauren Bacall est une icône de mode. Sa silhouette boyish chic a traversé les décennies sans prendre une ride et son style est tout en adéquation avec ce que sera la mode de l’hiver 2014. Glamour toujours! Que retenir de son look furieusement actuel?

Le mélange des genres

La star a débuté comme mannequin. Elle s’est d’ailleurs fait remarquer par la femme du cinéaste Howard Hawks lorsqu’elle a fait la Une d’Harper’s Bazaar, en mars 1943.

Habillée par Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Pierre Cardin et Ferragamo, entre autres, elle s’est forgé un style bien à elle d’une grande modernité.

Alexis Mabille a présenté sa collection haute couture automne hiver 2014-2015 sous l’égide de la célèbre citation de Susan Sontag: «Le plus beau chez une femme féminine, c’est un peu de masculinité». Une citation qui résume l’essence du style Lauren Bacall. Tailleurs-pantalons, bermudas, smokings (signés Yves Saint Laurent), chemises ou trenchs, elle a popularisé le port des pièces phares du vestiaire masculin au féminin. Elle incarne ainsi la femme fatale.

La tendance boyish a envahi les défilés automne-hiver 2014 d’Alexis Mabille à Vanessa Bruno en passant par Sonia Rykiel. Et le tailleur-pantalon s’est montré chez Kenzo, Versace ou Dior.

Le bon mix des accessoires

Pour féminiser et affiner sa silhouette, Lauren Bacall a souvent marqué sa taille de guêpe avec une ceinture XL. Cette dernière a aussi été très présente dans les collections comme chez Vuitton ou Balmain.

A la suite du tournage du Port de l’angoisse, Humphrey Bogart a offert à Lauren Bacall un bracelet avec un sifflet en référence à la réplique culte du film: «Si vous avez besoin de moi, vous n’avez qu’à siffler». Lauren Bacall a toujours aimé porter beaucoup de bracelets différents. Le staking (accumulation de bracelets) n’a pas attendu l’hiver 2014 pour être à la pointe de la tendance.

Et comme Margaret Howell à la Fashion Week de Londres, on pique volontiers à la star son béret en laine.

La combinaison parfaite des matières

Dans Le Grand Sommeil, Lauren Bacall alterne pardessus masculin (le manteau droit revient cet hiver) et manteau oversized en vison. A New York, Londres, Milan ou Paris, rares ont été les créateurs à ne pas proposer de fourrures – vraies ou fausses – sur les podiums. Revisité chez Alexander McQueen, Fendi, Roberto Cavalli, Jean Paul Gaultier, Chloé, Pucci ou Versace, ce classique d’hiver s’est mué en un arc-en-ciel de couleurs.

 
La star s’est affichée à de nombreuses reprises avec du tartan. Cet imprimé s’éternise dans notre garde-robe cet hiver. Comme l’actrice, le tartan se porte sur un pantalon avec une chemise chic.

Et enfin, comme Lauren Bacall, on ose l’imprimé zèbre. A tort ou à raison, qu’on se le dise, l’imprimé animalier, c’est le nouveau noir cette saison.Lauren Bacall en 1946. - NANA PRODUCTIONS/SIPA.