Six attitudes à éviter absolument pendant les soldes

TENDANCE Ce n’est pas parce que il y a des réductions partout, qu’il faut en profiter pour baisser son niveau de savoir-vivre. Six attitudes à éviter pendant les soldes par Juliette Dumas de shinenotshine.com...

Juliette Dumas

— 

Des passants font les soldes à Bordeaux le 25 juin 2014
Des passants font les soldes à Bordeaux le 25 juin 2014 — Mehdi Fedouach AFP

Elle vous parle de bonnes manières dans les transports, puis en Europe et avec son téléphone mobile. Revoilà Juliette Dumas, experte ès bonnes manières, dans son livre et sur son site shinenotshine.com. Régulièrement, elle intervient sur 20minutes.fr, distillant ses bons conseils aux internautes.

>> Vous avez une idée de sujet pour Juliette? Envoyez votre suggestion à contribution@20minutes.fr

Être très désagréable avec la vendeuse parce qu’il n’y a plus la taille

Si je résume: vous avez attendu les soldes pour vous offrir la veste de vos rêves. Mais elle n’existe plus dans votre taille, c’est sans espoir, vous êtes très contrarié(e). Vous vous vengez sur la vendeuse: vous boudez, vous quittez les lieux sans un mot, ni un regard, ni un merci. Votre savoir-vivre est en solde lui aussi?

Demander sa taille en téléphonant

Si je résume en pire: vous êtes en train de téléphoner à une copine, sans raccrocher vous demandez s’il y a votre taille, le vendeur vous répond que non, vous commentez la scène dans le combiné en levant les yeux au ciel et vous partez. Vous passez un casting pour le concours du meilleur goujat?

Faire les soldes avec son sandwich

J’avais déjà rappelé la règle de base: on ne mange pas en public. Certains avaient donné comme argument que c’était le seul moment où ils pouvaient avaler leur sandwich. J’entends déjà ceux et celles qui vont dire qu’entre soldes ou déjeuner, il faut choisir. Soit. En revanche, avaler son poulet crudités en faisant les soldes et donc toucher avec des doigts gras les jolis tissus: il n’y a aucune excuse, même une veste soldée à 70 %. C’est non. D’ailleurs c’est interdit.

Confondre le magasin avec un vestiaire

Je sais ce que vous allez me répondre: «Je n’ai pas le temps de faire la queue pour accéder aux cabines d’essayage». Pourtant, un magasin n’est pas un vestiaire géant, ni un dressing comme à la maison. On n’étale pas ses affaires par terre, on ne se déshabille pas n’importe où, on ne remet pas n’importe où tout ce qu’on a essayé. Qui va ranger après? Soldes ou pas, un peu de tenue!

Se jeter sur les bonnes affaires comme si on avait trouvé de l’or

Je suis d’accord, c’est la foire aux bonnes affaires, deux pulls pour le prix d’un ou le maillot de vos rêves au prix de gros. Mais pourquoi devenir dingue, crier, bousculer, piétiner ou encore arracher des mains la trouvaille de votre voisin(e). Vous n’êtes jamais comme ça hors soldes, j’en suis sûre. Prenez une camomille avant de partir faire les soldes!

Dérober la sélection de quelqu’un et disparaître avec

Je suis certaine que vous regardez avec envie la sélection de celui ou celle devant vous qui a déniché des perles rares à moitié prix. Mais quelles sont ces manières de profiter d’un moment d’inattention pour lui piquer son butin? Ne faites pas les outrés, c’est monnaie courante pendant les soldes.

(Photo réalisée par Vanessa Vercel)