Cosmétique: Le pouvoir des actifs de l’extrême

BEAUTE Les plantes qui survivent dans des conditions extrêmes regorgent d’actifs incroyables pour notre peau…

Anne Demoulin

— 

Regorgeant d’anti-radicalaires et d’antioxydants, l’edelweiss protège donc la peau contre les agressions et le vieillissement.
Regorgeant d’anti-radicalaires et d’antioxydants, l’edelweiss protège donc la peau contre les agressions et le vieillissement. — BUISSON/SIPA

Dotés de superpouvoirs. La camarine de Laponie, l’édelweiss des Alpes ou l’olivier de Sibérie survivent dans des conditions extrêmes et regorgent d’actifs inouïs pour la peau. Exploration.

Les bienfaits des montagnes

«Le climat et les sols ont une incidence sur les propriétés d’une plante», explique Armony Mathieu, chef de produit chez Annecy Cosmetics. L’Edelweiss, capable de résister au froid extrême comme au fort rayonnement solaire, «a développé un mécanisme de défense physiologique que l’on peut transposer en cosmétique», note Marie Sibuet, en charge de Pure Altitude. «Son ADN a été façonné par son environnement et elle conserve ses vertus même dans le cadre d’une culture orientée», constate d’Armony Mathieu. (Crème des cimes, Annecy Cosmetics, 13,90 euros)

Regorgeant d’anti-radicalaires et d’antioxydants, l’edelweiss protège donc la peau contre les agressions et le vieillissement. (Emulsion nutri-regénérante Sève de vie, Pure Altitude, 48,20 euros) Tout comme l’artemisia, plus connue sous le nom de génépi ou l’airelle d’Arctique, qui croit jusqu’à 3.000m d’altitude. Dans le Valais suisse, l’imperatoria, a acquis des vertus anti-inflammatoires et régénérantes. Originaire de l’Himalaya, le Buddleja renferme des actifs réparateurs.

Valmont utilise pour sa gamme L’Elixir des glaciers, une eau puisée à 2.000m d’altitude dans le glacier suisse du Val d’Hérens, riche en oligo-éléments, combinée avec des plantes alpines. L’activateur cellulaire EGF du Sérum EGF Bioeffect contient de l’orge, cultivée en Islande dans la cendre de l’Hekla, arrosée d’eau de source pure.

Les trésors de l’Arctique

Le cofondateur de Polaar, Daniel Kurbiel, a déniché les bienfaits de l’olivier de Sibérie. «Cette plante concentre le plus de vitamines, de polyphénols et d’omégas dans l’hémisphère nord», se réjouit-il. Ses baies renferment pas moins de 108 éléments bioactifs et 30 fois plus de vitamine C qu’une orange! (Sérum Eclat Premières Rides, Polaar, 59,90 euros, en exclu chez Marionnaud)

La camarine de Laponie subit un ensoleillement intense durant l’été boréal pendant lequel elle fait le plein d’anthocyanes, un puissant antioxydant. Le raisin arctique contient de l’arbutine, qui contribue à la disparition des tâches cutanées. Et la cosmétique de fondre devant ces actifs givrés.