Les antirides qui marchent vraiment

Anne Kerloc'h et Anne Demoulin

— 

Un rajeunissement, plutôt radical, dans «Brazil» de Terry Gilliam.
Un rajeunissement, plutôt radical, dans «Brazil» de Terry Gilliam. — Moviestore Collection/Rex/Sipa

Ah, la jeunesse éternelle! Acide hyaluronique, rétinoïdes ou pro-collagène… Comment choisir une crème antirides efficace même sans doctorat en chimie?

 «Le meilleur antirides est une protection solaire adaptée appliquée quotidiennement», lance d’emblée le Dr Laurence Beille, dermatologue à Grenoble, spécialisée dans le vieillissement du visage et les zones photo exposées. Une bonne hygiène de vie également.

 Des actifs qui ont fait leurs preuves

«Les antirides sont efficaces», estime la dermatologue. Les résultats ne sont pas comparables avec ceux des liftings et autres injections. «Pour choisir votre antiride, privilégiez des produits qui contiennent des actifs ayant fait leurs preuves», conseille Laurence Beille. Informez-vous aussi sur leur dosage: «Les actifs sont souvent présents en trop petite quantité. Pour la vitamine C, il faut 5% minimum», note la dermatologue. 

Quels sont ces actifs efficaces? Les antioxydants, famille qui se compose notamment de la vitamine A et ses dérivés, rétinol et rétinoïdes. Idéal pour les plus 35 ans. Elle contient aussi les vitamines C et E, les oligoéléments type zinc, silicium et le fameux coenzyme Q10.

Vous êtes familiers des alpha hydroxyacides. Il s’agit simplement des acides de fruit. L’acide glycolique appartient à cette catégorie. Les peaux sensibles les éviteront, les acnéiques les adoreront. La vitamine PP et le resvératrol ont un effet réparateur des cellules cutanées. Les acides gras et céramides renforcent eux la barrière cutanée. L’acide hyaluronique, principal composant de la substance intercellulaire, diminue avec l’âge. Il a un effet repulpant et est le meilleur ami des peaux fragiles.

D’autres produits stimulent la production de collagène comme le pro-collagène ou matrixyl. Les phyto-œstrogènes compensent, quant à eux, les carences hormonales, liées à la ménopause. A vous de lire les étiquettes pour rajeunir.

Nos cures de jouvence

Les serums Ultim-âge d’IDC (99€) et Wonderskin (85€ en exclu chez Nocibé) contiennent presque tout (85€), C20 de Mene Moy de l’acide glycolique et + de 20% de vitamine C (53€), TurnOver cream de Dermaceutic , 15% acide glycolique (29€), la gamme Skin Perfusion de Filorga (de 120€  à 139€) et Time Technology d’Esthederm de la vitamine C (59€), Retin-A (sur ordonnance) du rétinol, la Crème anti-âge expert de Novexpert (39,50€) et le Hyalu serum 2.3 (52€ en exclu chez Parashop) de l’acide hyaluronique.