à la ville comme à la plage

anne demoulin
— 
On y pense à la plage, mais il faut appliquer un écran de protection solaire toute l'année.
On y pense à la plage, mais il faut appliquer un écran de protection solaire toute l'année. — SUPERSTOCK / SIPA

Non, crème solaire ne rime pas seulement avec plage et sable chaud. A la ville comme à la plage, il faut se protéger des méfaits du soleil. Explications.

Fontaine de jouvence


«Il faut une protection solaire citadine 365 jours par an», affirme Rodolphe Bories, directeur de la formation et de la communication scientifique Clinique France. Pourquoi ? «Les UVA sont présents dès qu'il fait jour, même si le temps est nuageux. Même lorsqu'on sort très peu dehors, comme en hiver, la lumière filtre au travers les vitres et notre peau en subit les conséquences», explique-t-il. Lesquelles ? «Les UVA endommagent le premier tiers du derme, là où se fabrique le collagène. Des micro-impacts se forment que l'on ne voit pas, que l'on ne sent pas : ça ne chauffe pas, ça ne rougit pas. Mais l'épiderme et le derme sont endommagés», détaille Rodolphe Bories. Ainsi, petit à petit, votre fontaine de jouvence interne se tarit et apparaissent ridules, rides et autres taches pigmentaires. «Je conseille même aux ados, pour permettre la cicatrisation de l'acné et éviter les taches pigmentaires plus tard d'appliquer quotidiennement un écran de protection solaire», conclut-il. A vos tubes !

■ Des tubes qu'on n'aimera pas seulement le temps d'un été

D'avril à octobre, choisir un SPF élevé : UV-Defence SPF 50 +, Filorga, 35 € ou le Super Ecran-ville Quotidien Invisible SPF 40, Clinique, 29 €. D'octobre à mars, ceux-ci conviennent : Brightening UV Defense, SPF 30, Skinceuticals, 29 € ou Ecran-ville Quotidien Invisible, SPF25, Clinique, 22 €. Les laboratoires SVR proposent une gamme d'écrans solaires 2 en 1 spécifiquement adaptés à chaque type de peau : Lysalpha Crème SPF 50, pour les peaux mixtes à grasses, 14,50 €, Rubialine Crème SPF 50, contre les rougeurs, 17,50 €, Clairial Crème SPF 50 + contre l'hyperpigmentation, 14,50 € et Défense anti-âge, crème SPF 30, 22 €.