Style Oz ou Mad Men ? Quand la mode s'inspire des fictions

Anne Demoulin

— 

no credit

Au-delà du réel, la fiction. Des marques de mode et de cosmétiques s'appuient sur l'univers visuel de films ou de séries pour imaginer des collections capsules. Décryptage.

Croisement des mondes

«Avec l'arrivée de la fast fashion, la mode et la beauté ont besoin sans cesse de se renouveler. Les films Disney impulsent des tendances et ont un énorme impact», explique Florence Roussel, directrice licensing chez Disney France. «Le bon partenaire, c'est celui dont l'univers est en adéquation avec l'histoire du film», poursuit-elle. OPI, Urban Decay et American Retro ont ainsi décliné les univers du Monde fantastique d'Oz. Seule contrainte pour ces marques, respecter la charte Disney sur les conditions de travail en usine. Banana Republic, de son côté, décline le monde des publicitaires des années 1960 de la série «Mad Men», à l'occasion du lancement de la 6e saison de la série aux Etats-Unis. Du cobranding à la co-création : Simon Kneen, directeur artistique de Banana Republic a travaillé en étroite collaboration avec Janie Bryant, costumière de la série. «J'ai montré mes costumes préférés de la série à Simon et à son équipe afin qu'ils s'en inspirent. Nous avons travaillé ensemble pour retranscrire la mode avant-gardiste de cette époque», raconte-t-elle. De quoi se glisser dans le costume de Don ou de Megan Draper, ce printemps.