Médias: Pierre Lescure voit la télé connectée d'un mauvais oeil

A.G.

— 

Chargé par le gouvernement d’une mission de concertation sur la culture face aux enjeux du numérique, Pierre Lescure a estimé au micro de RMC ce mardi midi qu’«avec  la télé connectée, le piratage sera inarrêtable». L’ancien PDG de Canal+ et actuel directeur du Théâtre Marigny à Paris a déclaré: «En 2013, c’est demain, il y aura la télé connectée. Avec la télé connectée, le piratage sera inarrêtable. Dès lors que vous avez votre écran plat, en quatre clics, vous vous pointez sur un site de téléchargement gratuit.» «Les mômes veulent l'instantanéité, l'universalité et on leur a mis dans la tête que ça devait être gratuit. Il faut faire un débat, que tout le monde discute pour trouver un consensus fort», a-t-il ajouté. Une fois de plus,  Pierre Lescure a rappelé: «Hadopi a des vertus de principe» même si elle n'a fait pour le moment «que mettre le focus sur la sanction». «On ne peut pas tout consommer gratuit. Mais il y a Internet, et c'est aussi fort que Gutenberg et l'invention de l'imprimerie», a-t-il poursuivi. L’ex PDG de Canal+ souhaite que les producteurs de contenus fassent des efforts pour améliorer l’offre égale, comme la VOD, qui pourrait être «dix fois mieux». 

Les conclusions de la mission menée par Pierre Lescure sont attendues pour le mois de mars 2013. Ecrans.fr rappelle qu’il exerce plusieurs mandats au sein de conseils d’administration ou de surveillance (Lagardère, Havas et Nagra-Kudelski , qui s’occupe notamment de DRM dans la télé connectée) ayant été jugés par de nombreux observateurs incompatibles avec sa mission de concertation sur le numérique.