Carla se rembrunit

— 

no caption
no caption —

Noir les jours ordinaires, gris

« les jours fastes », elle a le bleu, elle a le blues, Carla Bruni. L'ex-première dame « a fait un baby blues qui s'est transformé en présidentielle blues ». Pour se ressourcer entre deux essayages de pulls neurasthéniques et de joggings ayant perdu la foi dans le spectre chromique, elle aurait même pensé à écrire une chanson contre les journaliste jugés trop anti-Sarkozy. Quelqu'un m'a dit que tu le critiquais encore ?