La RNT ne fait pas rêver

— 

La RNT ? Non, merci. Hier les groupes NRJ, NextRadioTV (RMC), RTL et Lagardère (Europe 1) ont annoncé jeudi qu'ils ne seraient pas candidats à l'appel du Conseil supérieur de l'audiovisuel pour l'attribution de fréquences de radio numérique terrestre, pointant notamment « l'absence de modèle économique viable ». Le retrait de ces groupes majeurs grésille comme un désaveu. Les signataires se disent convaincus en revanche de l'intérêt d'une autre technologie : la radio numérique sous IP, via Internet.A. K.